Test des oreillettes Plantronics Discovery 650 et 665

Le par  |  0 commentaire(s)
Plantronics 2On ne reviendra pas sur l'aspect général de l'oreillette Plantronics Discovery 665 ( voir le descriptif donné pour la 650 ), sinon que les touches de l'oreillette sont cernées de noir mat là ou la 650 était noir pailleté. Elle reprend les mêmes dimensions que sa cousine, ainsi que le même système d'embouts gel ( fournis en trois tailles, ainsi qu'un contour d'oreille ).

Si cette oreillette ne dispose pas de la connectivité multipoint de la 650, en revanche, c'est la qualité sonore qui est à l'honneur dans ce modèle, avec sa technologie Bluetooth 2.0 et la présence d'un système de traitement du signal DSP ( Digital Signal Processing ) performant pour réduire les interférences sonores de l'environnement et assurer une qualité optimale des conversations.

Plantronics 3Elle intègre en effet la technologie propriétaire Plantronics AudioIQ qui permet d'atténuer les bruits de fond jusqu'à 8 dB. Cela se traduit par une transmission de la voix plus nette du côté du porteur de l'oreillette, ce qui offrira une meilleure qualité sonore de la conversation pour son interlocuteur.

AudioIQ agit également en réglant automatiquement le volume sonore de l'oreillette en fonction du bruit environnant, améliorant le confort d'écoute et atténuant les bruits extérieurs. Les deux personnes impliquées dans la conversation doivent donc en théorie bénéficier d'une plus grande qualité de communication.


Dans la pratique, la différence de qualité sonore entre la 650 ( sans AudioIQ ) et la 665 ( avec AudioIQ ) ne se note que dans un environnement moyennement bruyant. En dessous d'un seuil de bruit ambiant ( dans une pièce, avec peu ou pas de bruit ), le son est même légèrement plus étouffé pour l'interlocuteur, obligeant à élever la voix pour estomper la sensation de distance.

Plantronics 4 Plantronics 7
Plantronics Discovery 665 dans son étui de recharge multifonction

En revanche, l'impact de l'environnement est rapidement plus perceptible dans le cas de la Plantronics 650, un bruit de mobylette ou l'accélération d'un véhicule proche pouvant devenir gênante, là où l'effet est plus mesuré avec la Plantronics 665.

Toutefois, le traitement du signal a un coup énergétique, qui se traduira par une autonomie limitée à 3,5 heures, un peu léger pour une utilisation intensive. Il reste possible de désactiver le DSP ponctuellement mais celui-ci sera de nouveau fonctionnel à la prochaine activation.

Plantronics a5

Support articulé du chargeur voiture

C'est sans doute pour cette raison que l'oreillette est bien dotée côté accessoires : chargeur mural, chargeur USB, chargeur voiture, bref des chargeurs pour presque toutes les conditions, histoire de pouvoir utiliser toute source d'énergie utile à proximité. Il ne manque que l'ingénieux système de recharge sur pile AAA présent avec la 650.
Dans le même style
  • Test du casque Bluetooth BluPhones de Gear4
    Les accessoires mobiles sont à la mode et pour se distinguer du lot, la seule qualité du matériel ne suffit plus. Le BluPhones du britannique Gear4 tente sa chance sur le créneau en misant sur ses formes réduites et son style noir et ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]