Test Phantasy Star Universe : L'Ambition des Illuminus

Le par  |  1 commentaire(s)
Phantasy Star Universe : Ambition of the Illuminus - pochette

Alors que l'extension est disponible au téléchargement sur le Xbox Live depuis novembre dernier, les versions PS2 et PC ont attendu 2008 pour paraître. Suivant les traces de Phantasy Star Universe, PSU : L'Ambition des Illuminus n'ajoute pas de grande fraîcheur au gameplay désormais qualifié de « vieillot ». Que se soit en solo ou en ligne, ce sont les combats à la pelle que vous mènerez, que vous le voulez ou pas.

Ceux et celles qui ont eu l'opportunité de jouer à Phantasy Star Universe avaient appris avec déception que le héros n'est plus créé par ses soins, à l'image des Phantasy Star Online. En effet, le héros imposé du jour se nommait Ethan Waber, un humain au charisme plus ou moins discutable. Quoi qu'il en soit, ce jeune guerrier faisait partie des Guardians, une faction destinée à rétablir l'ordre dans les différentes planètes qui subissent de multiples invasions ennemies. Phantasy Star Universe : L'Ambition des Illuminus, comme tout add-on qui se respecte, reprend donc la suite des évènements déroulés dans le précédent volet. On apprend ainsi qu'Ethan Waber a quitté l'organisation des Guardians pour se joindre aux clan des Rogues, suite à une sombre tentative d'assassinat du président de son ex-faction.

Phantasy Star Universe : L\\\'Ambition des Illuminus - 1 Phantasy Star Universe : L\\\'Ambition des Illuminus - 2

Il est tout d'abord utile de rappeler que si vous disposez d'une partie sauvegardée de PSU premier du nom, vous pourrez la charger dans l'extension afin de profiter de quelques avantages intéressants. L'aventure solo reprend donc le principe des Phantasy Star Online avec la fameuse création de son propre avatar, ce qui rend votre héros bien plus identifiable et personnel. Vous avez le choix entre plusieurs races (Humans, Newmans, Beasts et CASTS) aux caractéristiques de combat bien propres. Suite à cette sélection, vous pourrez changer l'apparence de votre protagoniste, avec la présence de l'amusante possibilité de changer les proportions. De grand et maigre à petit et obèse, il y a de quoi créer l'anti-héros par excellence.

Après ces quelques préparatifs, vous commencerez votre aventure dans le baraquement des Guardians, dans lequel la Sonic Team a décidé de jouer le fan service en proposant des emplacements dans lesquels vous pourrez placer des objets décoratifs. De base, votre inventaire dispose de deux statues : Sonic et Tails, un clin d'œil que les mordus de Sega apprécieront. Vous vous dirigerez ensuite dans la ville en elle-même, assez vaste et comportant une multitude de boutiques servant à améliorer votre équipement ou à le modifier. Bien que l'architecture des décors soit assez agréable, on déplorera le manque certain de vie, puisque la population disparait purement et simplement lorsque vous vous en approchez, hormis quelques rares avatars ici et là avec qui vous pourrez tailler une brève bavette.

Phantasy Star Universe : L\\\'Ambition des Illuminus - 3 Phantasy Star Universe : L\\\'Ambition des Illuminus - 4
Dans le même style
  • Test Phantasy Star Portable
    Après le succès rencontré au Japon l'été dernier, voici enfin que nous parvient Phantasy Star Portable, sur PSP comme son nom l'indique clairement. Il est vrai que mettre plusieurs mois pour traduire un jeu du japonais est une ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #197286
Quand est-ce que Sega va vraiment ressusciter Phantasy Star en proposant un RPG digne de concurrencer la saga des Final Fantasy et celle des Dragon Quest ???
J'ai la grosse nostalgie de Phantasy Star IV, dont j'espère désespérément la suite.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]