Test Prince of Persia : Rival Swords

Le par  |  0 commentaire(s)
Prince of Persia sur Wii : vidéo (120x120)

Prince of Persia est devenu au fil du temps une série emblématique des jeux vidéo. Il revient cette fois-ci sur la Wii, pour le plaisir des fans et pour tous ceux qui le découvrent. Adaptation du titre "Les deux royaumes", ce Rival Swords est un bonheur de jouabilité. Vous aimez les acrobaties et manipuler à tour de poignet la télécommande ? Vous allez être servi. Le titre est tout bonnement passionnant et ne souffre que de peu de défaut. C'est un régal du début à la fin !

Vous avez déjà joué à Prince of Persia : les deux royaumes sur Gamecube ' Alors quelque part vous avez aussi joué à ce Rival Swords. Dommage d'ailleurs que nous n'ayons pas le test du premier en base, nous aurions pu purement et simplement faire un copier-coller et y apporter une ou deux modifications. Mais puisque ce jeu fut un énorme plaisir, l'écrire en sera sûrement un aussi (mais si le copier-coller aurait pu nous permettre de jouer encore et encore...) Alors forcément, ceux qui connaissent déjà l'aventure n'auront sans doute pas grand chose à apprendre de ce titre mise à part peut être le comportement du couple Nunchuck / Wiimote. Mais puisqu'il est impensable de vous fournir un test vous disant "C'est le même, on lui met 10", faisons comme si vous découvriez complètement le titre. Vos paupières sont lourdes, vous oubliez Prince of Persia : les deux royaumes, et c'est avec un regard presque neuf que vous découvrez ce Rival Swords !
 

Prince of Persia Rival Swords. jpg (1) Prince of Persia Rival Swords. jpg (2)
 
Le début du jeu, c'est un peu comme si vous ouvriez un roman. Une délicate voix off vous narre une histoire, la vôtre bientôt. Le Prince de Perse revient à Babylone après de nombreuses aventures qui ont durci ses traits, son caractère, ses muscles... La vie n'a pas été toujours simple pour ce héros, il suffit de se remémorer les jeux précédents qui l'ont emmenés dans des situations plus que critiques. Mais voilà, alors qu'il pense rentrer et trouver un peu de repos en compagnie de Kaileena, Impératrice du temps, il découvre une Babylone dévastée, sous l'emprise d'ennemis qui tuent et détruisent à tour de bras. Le bateau est attaqué et Kaileena est enlevée par le Vizir... Envolé le repos salutaire, le prince part à la recherche de l'Impératrice. C'est donc de cette façon que vous entrez dans le jeu.
 

 Prince of Persia Rival Swords. jpg (4) Prince of Persia Rival Swords. jpg (3)

Vos premiers pas dans les rues dévastées vous serviront de didacticiel pour apprendre à maîtriser la télécommande et le nunchuck. La prise en main est réellement simple et les mouvements très précis. Très vite, vous manierez les deux avec dextérité. Quant à la caméra, si elle péchait un peu sur la Gamecube, elle ne fait pas vraiment mieux ici. Deux possibilités s'offrent à vous pour la faire bouger, l'inclinaison gauche droite de la télécommande ou ses touches directionnelles... La première solution semble la plus adaptée, mais les vieux réflexes veulent toujours que ce soit vers les touches que nous nous tournions... Vous aurez donc de nombreuses fois à la repositionner, même si le jeu vous simplifie énormément la vie en cous de partie.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]