Test Ratchet & Clank A Crack in Time

Le par  |  0 commentaire(s)

Contrairement au précédent opus, A Crack in Time comportera deux gameplay fortement différents. D'un côté, le joueur contrôlera Ratchet pour une prise en main nettement orientée sur l'action pure. L'autre versant met en avant Clank dans des phases de jeu clairement axées sur les casse-têtes et la plate-forme. Au sein de la Grande Horloge, il devra régulièrement sauter d'un rouage à l'autre, en utilisant le rotor de sa tête. Il pourra ainsi s'élancer jusqu'à trois reprises afin d'atteindre des plates-formes surélevées. Certains passages nécessiteront également l'utilisation de petites bombes d'énergie qui permettront de ralentir le temps sur une zone sphérique. Pour la première fois, Clank disposera d'une arme pour combattre : le Chronoseptre. Ce bâton, reçu lors d'une scène dans son subconscient, lui permettra de combattre certains ennemis au contact, mais aussi de renvoyer les projectiles de monstres aériens. Mais la principale fonction du Chronoseptre est de réparer les dégâts de l'horloge, en remontant le temps sur les éléments détruits.

L'évolution de Clank dans ce nouvel univers mettra souvent en avant des phases d'énigmes qui brisent certes la dynamique de jeu, mais soulèvent une nouvelle originalité de gameplay liée à la ligne directrice de l'épisode : la gestion du temps. Certaines pièces mettent en avant jusqu'à quatre boutons d'enregistrement depuis lesquels Clank peut se dédoubler afin d'accéder à des interrupteurs destinés à ouvrir la porte suivante. Il faudra ainsi jouer avec le temps et l'ordre des passages afin d'enchaîner plusieurs enregistrements temporels, dans l'optique d'activer les interrupteurs. Et pour cela, il faudra souvent passer par un véritable parcours du combattant, via des boutons permettant de libérer des accès vitrés ou surélevés. Le système est globalement bien huilé et véritablement plus facile à comprendre une fois le pad en main.

Ratchet & Clank : A Crack in Time - 5 Ratchet & Clank : A Crack in Time - 6

De son côté, Ratchet sera amené à parcourir pas moins de quatre secteurs temporels (plus un bonus en fin de partie) accessibles à l'aide de son vaisseau spatial. Chaque zone comporte une à deux importantes planètes au sein desquelles se dérouleront les évènements majeurs de l'aventure. De plus, de nombreuses petites planètes supplémentaires pourront être parcourues, dans le but de récolter des boulons (la monnaie du jeu), voire des bonus plus rares tels que les Boulons d'Or, des plans holographiques ou encore des Zonis. Comparable à l'opus précédent, Ratchet obéit au doigt et à l'oeil, rendant l'aventure très confortable à parcourir. Concrètement, une touche sert à donner des coups de clé au corps-à-corps, une gâchette sert à tirer à l'aide d'une arme préalablement équipée, tandis que l'autre permet de viser plus pertinemment en plaçant la caméra à l'épaule. Seulement, lors des affrontements plus poussés, la configuration optimale nécessite le maintient de la touche de déplacement latéral tout en tirant. Ainsi, il est possible de combiner ces deux touches avec celle de saut pour esquiver efficacement des attaques ennemies. Si cette configuration peut paraître déroutante au premier abord, elle se révèle très efficace par la suite.

L'un des principaux attraits du jeu avec Ratchet se matérialise dans le choix des armes. Vous récolterez de nombreux équipements via les stations d'achat GruminNet (qui les met en avant via d'amusants spots publicitaires), allant du pistolet ou fusil à pompe à des outils plus exotiques. On appréciera notamment l'érupteur sonique et ses rots surpuissants, un lanceur de boules à facettes, ou encore M. Zurkon, un robot qui ne vit que pour casser du monstre. Ce tas de ferraille passe d'ailleurs son temps à sortir des phrases franchement poilantes. Un régal. À côté de cela, un arsenal assez fourni est votre disposition : mines, pointes énergétiques, pistolet-sniper, lance-disques, lance-roquettes, arme givrante, filets électriques, etc. Sachant que chaque arme améliore ses caractéristiques au travers de cinq niveaux (le dernier change considérablement l'efficacité) suivant sa fréquence d'utilisation, il est clair que les affrontements se veulent très variés. Qui plus est, des outils bonus permettront de modifier leur tirs. Accessibles depuis le menu d'inventaire, les armes pourront être changées via la touche de raccourci triangle. Dans ce volet, Ratchet pourra également se déplacer plus rapidement via des hoverbottes. Ces dernières seront souvent requises vu que la configuration des niveaux gravite autour de ce nouveau jouet, via des plans inclinés équipés d'accélérateurs et autre rails. Il suffira de maintenir la gâchette R2 pour pousser les réacteurs à fond. Cet équipement permet également de planer sur de courtes distances, afin d'accéder à des plates-formes éloignées par exemple. Cet ajout est appréciable, mais offre aussi quelques petites incohérences de collision, notamment lors de l'accès des plates-formes en mouvement.

Ratchet & Clank : A Crack in Time - 7 Ratchet & Clank : A Crack in Time - 8

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]