Test du logiciel Shadow surfer

Le par  |  3 commentaire(s)
Se limitant aux systèmes d’exploitation Windows 2000, 2003, XP Home et Pro, l’installation et l’interface du logiciel sont d’une extrême simplicité. Ergonomique, l’interface propose trois rubriques : Status, Configuration et Statistics.

Comme son nom l’indique, la rubrique « status » permet de distiller les informations liées aux volumes protégés ou non par le Shadow Mode. Vous pourrez librement choisir les volumes à protéger ou non, y compris les supports de stockage externes, dans la rubrique configuration. La dernière rubrique, statistics, permet quant à elle de donner des informations précieuses sur chaque volume : capacité de stockage, espace libre avant et après activation du Shadow Mode, instant de mise en œuvre et durée du Shadow Mode.


Shadow Mode     Shadow Mode configuration


Shadow Mode Statistics

Intuitive, l'interface de Shadow Surfer présente trois rubriques ainsi qu'un bouton
d'activation / désactivation du Shadow Mode.



Outre ces trois rubriques, on retrouve un bouton permettant d’activer ou de désactiver le Shadow Mode qui nécessite au passage un redémarrage obligatoire.
Une fois le système redémarré, la présence d’un fond d’écran Shadow Surfer permet d’indiquer que la virtualisation du système est bien effective. Une petite sécurité anti-oublie bien pratique pour les utilisateurs « tête en l’air ».


Shadow Mode Status     Shadow Mode Enabled

Le fond d'écran Shadow Surfer indique que le Shadow Mode est activé.
Une sécurité pour les utilisateurs étourdis.


En termes de performances, Shadow Surfer n’entraîne aucune baisse de performances, ce qui est plutôt une excellente chose. La virtualisation du système est d’ailleurs excellente puisque tous nos logiciels fonctionnent normalement, de même que notre solution de protection PC. Ici, G DATA Internet Security Total Care. Pour les besoins de notre test, nous avons surfé sur des sites peu recommandables, téléchargé des logiciels illicites infectés par des virus et autres menaces, ou bourrés de malwares. Ainsi que divers logiciels et pilotes matériels en phase alpha et bêta, ces derniers présentant généralement un risque pour préserver l’intégrité d’un système de travail.


Première constatation, Shadow Surfer effectue bel et bien un nettoyage complet des fichiers Internet temporaires .Ce qui garantit un niveau d’anonymat minimum. Mais ce dernier ne se substitue absolument pas à un bon antivirus, puisqu’il ne bloque effectivement aucun scripts Java ou VBS, bandeaux publicitaires intempestifs, pop-ups, etc. Et parmi les logiciels infectés que nous avons pu utiliser, seul l’antivirus détectait la présence d’éventuelles menaces.


G DATA WebFilter     Firefox G Data WebFilter

Même si Shadow Surfer offre une replique sécurisée et virtuelle du système d'exploitation,
il ne se substitue en aucune façon à une suite de protection PC.


Pour aller encore plus loin, nous avons opéré quelques changements dans la base de registres, créé de nouveaux comptes mails, et changé les paramètres de nos navigateurs Firefox, Internet Explorer 7 et Opera. Pour compléter le test, nous avons également modifié la configuration de certains logiciels, désinstallé des applications saines et fonctionnelles, supprimé des données sensibles (comptes bancaires, gestionnaire de mot de passe, favoris, comptes mails principaux et valides, images, documents personnels, bibliothèque iTunes, etc.), en allant même jusqu’à corrompre notre solution de protection PC en supprimant des bibliothèques essentielles au bon fonctionnement du logiciel.


Shadow Mode reboot required to Enable

L'activation et la désactivation du Shadow Mode nécessite un redémarrage système.


Autant dire qu’après avoir installé fraîchement notre Windows XP version Professionnelle, Vista n’étant actuellement pas supporté par Shadow Surfer, et toute la logithèque que nous affectionnons particulièrement sans avoir pris le soin de sauvegarder l’intégralité du disque dur, nous étions loin d’être sereins. Mais après désactivation du Shadow Mode et le redémarrage du système rendu obligatoire par le logiciel, nous avons été soulagés de retrouver l’intégralité de notre système. Base de registres restaurée, logiciels précédemment désinstallés de nouveau présents, solution de protection PC fonctionnelle, documents recupérés, etc. Rien ne manquait. Bref, Shadow Surfer a su faire ses preuves avec brio.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #192006
On dirait un mélange de Shared Computer Toolkit (renommé Steady State depuis la version 2) et de VirtualPC.
Ca fait tout bizarre...
Le #192041
Dans le mm style, il y a Returnil : http://www.malekal.com/tutorial_Returnil.php

A noter qu'il y a une version free.
Le #192368
c'est destiné a qui?
L'utilisateur lambda ? ou les cyber cafés?
Et si des fichiers sont deletés (musique, films etc) qu'en est il?
Ca a l'air sympa en tt cas
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]