Test SOCOM Special Forces

Le par  |  0 commentaire(s)
SOCOM Special Forces - vignette

Appréciée par une communauté d'amateurs de jeux d'action à tendance tactique, la série SOCOM : U.S. Navy Seals revient sur le devant de la scène avec un quatrième épisode très attendu. Après un précédent épisode HD relativement décevant, Zipper Interactive reprend les choses en main. Le résultat sera-t-il à la hauteur des attentes ? Réponse dans le test.

Instaurée il y a quelques années sur PS2, SOCOM : U.S. Navy Seals jouait la carte de l'immersion avec l'utilisation d'un micro qui permettait de donner des ordres à ses alliés gérés par l'intelligence artificielle. De plus, le gameplay à mi-chemin entre l'action pure et la tactique offrait un certain cachet qui a séduit de nombreux joueurs. Alors que Zipper Interactive, le développeur attitré de la série, développait M.A.G. sur PS3, c'est un autre studio qui s'est chargé de la conception de SOCOM : Confrontation, un opus clairement médiocre pour les amateurs de la première heure. SOCOM : Special Forces, le véritable quatrième volet de la franchise, propose donc d'instaurer à nouveau une approche pleinement immersive.

Ce nouvel épisode vous met toujours à la tête d'une escouade militaire. Dans la peau de Cullen Gray, vous devrez maintenir un climat de paix au plein cœur de l'Asie. En effet, les terroristes du NAGA ayant déjà quadrillé les lieux, il faudra souvent jouer la carte de l'infiltration, puisque vous êtes en infériorité numérique. Dès les premières minutes de jeu, l'absence de réelle originalité scénaristique est une évidence, les différents événements étant excessivement prévisibles. Aussi, le but sera généralement de détruire des points stratégiques, éliminer des cibles spécifiques, etc. Bien que vous progressez la plupart du temps à cinq, les alliés ne disposent pas de réel charisme, leur intervention durant les cut-scenes étant clairement anecdotiques. Bref, une grande perte est à noter au niveau de l'immersion, puisqu'aucune réelle identification n'est à constater au sein de l'équipe. Le héros est d'ailleurs un concentré de froideur et de clichés, bien qu'une once de faiblesse passée tend à se mettre en avant après la première moitié de la campagne. Le second personnage important, surnommé « Quarante-Cinq », n'est pas réellement un modèle de surprises, tant ses réactions demeurent classiques.

SOCOM : Special Forces - 1 SOCOM : Special Forces - 2

Vous l'aurez compris, SOCOM : Special Forces dispose d'une histoire qui ne sert finalement que de prétexte à s'embourber dans les conflits militaires. L'issue du scénario étant tellement prévisible et tellement bâclée que la déception se fait clairement sentir. Quoi qu'il en soit, Zipper Interactive parvient à imposer une ambiance de qualité similaire aux trois premiers épisodes, à savoir un mariage entre l'action et la tactique. Ce dernier point est toutefois légèrement plus allégé que par le passé, tout en gagnant en accessibilité et en ergonomie. De plus, le titre se paie le luxe de quelques phases d'infiltration qui s'effectuent dans la peau de Quarante-Cinq. Ces phases de jeu, fortement bienvenues dans la série, permet de proposer une plus grande variété entre les missions, afin d'esquiver la monotonie de gameplay.

Toutefois, on constate très rapidement les limites de la dimension d'infiltration. Étant donné que ces missions opèrent de nuit, il suffira de se dissimuler dans la pénombre, en prenant garde à la jauge de visibilité affiché à l'écran. Aussi, il faudra faire attention à vos déplacements, mais également à la vitesse de vos mouvements. La plupart des ennemis disposent de rondes bien spécifiques et de réactions assez peu variées, ce qui permet de prendre rapidement en main ces phases de jeu. Il est possible d'attaquer au corps-à-corps, ou à l'aide d'un fusil de sniper à silencieux. L'approche reste jouissive, mais il faudra bien penser à déplacer les dépouilles des soldats occis pour ne pas se faire détecter. Bien évidemment, si vous ne calibrez pas votre écran en terme de luminosité, vos déplacements au nez et à la barbe des soldats vous paraîtra clairement abusée. Bref, cette partie du jeu est très intéressante, même si nous aurions apprécié davantage de possibilités (équipements notamment).

SOCOM : Special Forces - 3 SOCOM : Special Forces - 9

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]