Test Splinter Cell Conviction

Le par  |  2 commentaire(s)

Manuel ou automatisé, celui-ci permet au héros de faire profil bas et de se déplacer dans la plus grande discrétion. Mais quoi qu’il arrive, Sam Fisher a perdu en interaction et se voit être exempté de mini-jeux comme le crochetage ou encore le piratage. Il faut de plus signaler l’absence de choix dans le déplacement des corps ou encore la neutralisation des ennemis.

Intervenant plus tard dans l’histoire, les gadgets sont eux aussi victimes de cette simplification. Les lunettes sonar à titre d’exemple sont malheureusement utiles durant des passages précis du jeu. En revanche, la caméra collante peut se révéler utile pour les joueurs prudents préférant éviter les contacts directs avec l’ennemi.

Splinter Cell Conviction - Image 37 Splinter Cell Conviction - Image 32

Le level-design a été pensé pour offrir aux joueurs de multiples stratégies pouvant aller de l’assaut frontal à l’infiltration pure et dure. Cette fois, Ubisoft a adopté une interface minimale reposant sur des indicateurs artistiques. Ainsi, pour nous distiller les objectifs à accomplir ou encore de courts flashbacks, Ubisoft a employé une intéressante technologie de projection in-game.

Son emploi donne lieu à des scènes franchement impressionnantes et efficaces. Pour connaître la visibilité du héros, il suffit de vérifier les couleurs présentes à l’écran. Une fois le héros invisible, le jeu adopte des tons noirs et blancs pour signaler son statut. Ce choix artistique est compréhensible, mais il pénalise aussi et parfois lourdement les joueurs.

Splinter Cell Conviction - Image 33 Splinter Cell Conviction - Image 34

Car visualiser une salle déjà bien sombre en noir et blanc ne fait qu’empirer les choses. En ce sens, le jeu pénalise indubitablement le public et le force à plisser des yeux. Les développeurs ont aussi décidé d’afficher explicitement le périmètre dans lequel les ennemis iront enquêter. Après s’être fait détecter, notre héros se doit en temps normal d’échapper à ses poursuivants.

Une fois sa tâche accomplie, il apparaît une forme blanche ressemblant il est vrai à un fantôme. Cette apparition indique néanmoins la dernière position connue du héros. Ainsi, les ennemis se concentreront autour d’elle et tâcheront de trouver l’intrus. Il est donc plus facile de contourner l’opposition pour accomplir ses objectifs ou tout simplement pour la neutraliser.

Splinter Cell Conviction - Image 27 Splinter Cell Conviction - Image 26

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #631761
N'avez vous pas de PC sur GNT ? toujours des tests jeux consoles pour un site principalement axé sur windows ...
Le #797111
Je viens de finir le jeu.

Je suis globalement d'accord avec vous.
Le jeu a gagné en nervosité, en fluidité et en accessibilité, et c'est bien !
Tout est plus spontané, on court se cacher, on dégomme, on a le choix d'être discret ou pas (mais le jeu n'autorise quand même pas trop d'être bourrin), la mise en scène est très dynamique et l'histoire avance vite.
J'adore la projection des objectifs et de courtes vidéos sur les murs, c'est très original.

Du côté des reproches, je note que la difficulté n'est pas très relevée, je n'ai eu aucun problème à parcourir les derniers niveaux. J'ai trouvé l'histoire, en tout cas la façon de la narrer, un peu compliquée et si on ne fait pas tout d'un coup, on ne comprend vite plus rien.

Enfin j'ai beaucoup aimé l'ambiance, on est très proche de 24h chrono saison 7, avec Sam seul contre tous, les mercenaires, la maison blanche, la présidente, etc... sympa !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]