Test Star Ocean The Last Hope International

Le par  |  0 commentaire(s)
Star Ocean The Last Hope International - vignette

Initialement commercialisé sur Xbox 360, le nouvel épisode de Star Ocean, célèbre RPG de Tri-Ace, débarque sur PS3. Star Ocean : The Last Hope International reprend l'intégralité du contenu de la première édition, tout en apportant quelques petits enrichissements qui plairont sans nul doute aux fans. Néanmoins, cet épisode est-il à la hauteur de ses prédécesseurs, ou se contente-t-il d'un résultat tout aussi instable qui gangrène la plupart des RPG en haute définition ? C'est l'heure du verdict.

Instaurée par Tri-Ace sur Super Famicom, la série Star Ocean s'est rapidement présentée comme un RPG novateur en son genre. En effet, le projet avait le mérite de proposer une grande aventure basée sur l'exploration au travers des époques et des planètes, tout en offrant un système de combat très dynamique à une époque où le tour par tour était presque toujours de mise. Après un second et un troisième volets respectivement sortis sur PSone et PS2, le quatrième épisode débarque pour le plus grand plaisir des fans de la série. Intitulé Star Ocean : The Last Hope, ce nouvel opus se consacre à la Xbox 360 et désormais à la PS3.



Comme chaque épisode de la série, Tri-Ace réinvente l'univers, offrant ainsi une aventure nouvelle, au même titre qu'une exploration et un scénario inédits. Seulement, l'univers dans lequel se déroulent les faits demeure identique puisqu'il offre toujours aux joueurs de s'adonner à de véritables conquêtes spatiales. Star Ocean 4 ne déroge pas à la règle en mettant en avant Edge et Reimi, le nouveau duo de héros centraux à l'aventure. Ces humains n'ont jamais connu la Terre, ravagée il y a 150 ans par une Troisième Guerre Mondiale. En quête de nouvelles planètes, les derniers représentants de la race humaine partent en exploration à l'aide de leurs vaisseaux spatiaux. Se confrontant au crash du Calnus, le vaisseau dans lequel Edge, Reimi et le reste de l'équipage, les deux compères seront vite confrontés à leurs premières responsabilités en explorant les vertes et dangereuses contrées de la planète sur laquelle ils sont provisoirement bloqués.

Star Ocean The Last Hope International - 1 Star Ocean The Last Hope International - 2

Vous l'aurez compris, l'histoire laisse rapidement place à la liberté d'action, permettant aux joueurs de se lancer dans la découverte de nouveaux environnements, tout en prenant garde aux diverses créatures qui peuplent les lieux. Très vite promu commandant du Calnus, le jeune Edge se dirigera ensuite vers de nouveaux mondes, en quête de colonisation et de nouveaux alliés qui se joindront à l'équipage. Si les premières planètes ne laissent pas d'empreintes particulières dans notre esprit, d'autres en revanche donnent l'impression d'être le premier à fouler des terres inconnues, offrant une sensation de jeu somme toute grisante. Ce sentiment se révèle d'ailleurs aussi poussé – voire davantage – que dans les précédents volets de la saga. Ce constat se révèle surtout par de larges zones à parcourir, donnant une impression de liberté quasi-similaire aux foulées sur la carte du monde de Star Ocean 2. En sus de l'exploration de l'univers, notre équipage sera sujet à quelques imprévus qui les projetteront dans le temps. Cet élément récurrent à la série assure une certaine variété des environnements, tout en insufflant une plus grande implication du joueur.



En contrepartie de ces qualités sus-nommées, le scénario de Star Ocean : The Last Hope se révèle radicalement dérisoire et terriblement pauvre en profondeur. On sent clairement que la trame n'est qu'accessoire pour se concentrer sur la structure du monde à visiter et sur la profondeur de gameplay. Cette lacune est d'autant plus regrettable qu'elle a tendance à nous lasser lors des premiers instants de jeu. Si l'ensemble des évènements permet quelques rebondissements après une bonne quinzaine d'heures (une fois que vous aurez quitté la troisième « planète »), il est clair que des efforts de profondeur auraient pu être appliqués pour apporter des faits plus convaincants. Ce manque d'intérêt se justifie en grande partie par des cut-scenes nombreuses, accessoires et diablement niaises car elles relèvent de nombreux clichés. Si le script – bien qu'assez puéril – s'adapte parfaitement aux phases de dialogue fixes « à l'ancienne », transposer l'ensemble de façon animée relève très souvent du ridicule. Qui plus est, les mimiques des personnages sont totalement exagérées, à l'instar de certains animés à l'ambiance « kawaii » que les otakus affectionnent tout particulièrement. En bref, l'ensemble de l'histoire se présente ainsi de façon assez indigeste, le tout servi par un charisme des personnages proche de l'inexistant. Mais cet élément est surtout dû à des choix artistiques malvenus.

Star Ocean The Last Hope International - 3 Star Ocean The Last Hope International - 4

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]