Test Super Mario Galaxy

Le par  |  1 commentaire(s)
Si le jeu dans son ensemble coule tout seul et que vous enchaînez les niveaux, ne croyez pas pour autant que tout est acquis. Nous vous parlions de précisions et de déxtérité, et il vous en faudra pour accéder à certains passages. Des game-over et des "Dommage !" affichés à l'écran, nous en avons vu passer quelques-uns... Vous allez évoluer dans un environnement totalement réalisé en 3D, ce qui signifie que vous allez aussi bien jouer la tête en bas qu'à l'endroit. C'est un peu étrange au début, les repères de direction n'étant pas les mêmes, des habitudes sont donc à prendre. Le jeu vous y aide en vous mettant à l'épreuve : attraper trois lapins en liberté sur une planète toute ronde... Pas évident du premier coup et quelques maux de coeur après, vous vous serez habitué à jongler avec les différentes positions. Au début du jeu, vous hésiterez même à faire le tour complet d'une plateforme, oubliant qu'arrivé au bout vous ne tomberez pas. Mario a les pieds bien accroché et heureusement, car vous serez obligé de varier les positions pour avancer dans le jeu. Au début, vous aurez tendance à pencher la tête pour mieux le suivre, mais c'est un réflexe qui se perd vite. Attention, vous ne pouvez pas vous déplacer comme bon vous semble sur toutes les plateformes, sur certaines d'entres elles vous tomberez vraiment dans le vide arrivé au bout. C'est traitre, en effet.

Super Mario Galaxy (79) Super Mario Galaxy (78)

Pour ce qui est de l'exploitation du nunchuck et de la télécommande, l'ensemble est assez basique. Le joystick du premier vous aidera à avancer, le bouton A du second à sauter, le bouton B à tirer des morceaux d'étoiles. Pour le coup dévastateur de Mario il suffira d'agiter la télécommande pour que notre héros donne des baffes. De même que pointer la télécommande à l'écran vous aidera à ramasser des morceaux d'étoiles, éléments indispensables pour avancer sereinement dans l'aventure. Très pratique, il suffit de pointer la Wiimote sur ces sortes de petits diamants situés à l'autre bout de l'écran pour qu'ils vous parviennent. Vous n'avez ainsi pas de détour à faire pour récupérer cette précieuse monnaie. En cours de partie, le jeu vous indiquera d'autres mouvements à effectuer avec la télécommande, par exemple pour dévisser un boulon. Toujours rien de bien compliquer et encore moins de quoi vous faire mal au poignet.

Super Mario Galaxy (72) Super Mario Galaxy (61)

Notez qu'un deuxième joueur pourra également participer à votre aventure mais de manière très limitée. Pas question d'insérer un deuxième personnage, loin de là. Aussi, si vous avez assis à côté de vous dans le canapé une personne qui souffle parce qu'elle aimerait elle aussi jouer à votre nouveau jeu, tendez-lui généreusement la deuxième télécommande (sans le Nunchuck) et dites lui dans un sourire franc : "Tu vas m'aider". A pas grand chose en fait, puisque le deuxième joueur peut simplement ramasser les morceaux d'étoiles, une chose de moins à penser dans les moments critiques où il faut jongler avec les plateformes. Autre possibilité, celle d'assommer vos ennemis en les visant avec ces mêmes morceaux s'ils s'avèrent trop menaçants (ce qui est rarement le cas). Ne pousser pas le vice à clamer un "Qu'est-ce que je ferais sans toi ?" qui se révélerait assez peu crédible aux yeux de tous.
Dans le même style
  • Test Super Mario Galaxy 2
    Le premier volet avait fasciné les joueurs, tant par sa richesse, son gameplay surprenant que son challenge. Mario vous propose de le suivre une nouvelle fois dans le deuxième volet de Super Mario Galaxy. Ce dernier s'inscrit ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #190807
Salut,

bizarre car moi j'ai Harmonie et les Lumas et non Roselina et les Chikos !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]