Test Tony Hawk Project 8

Le par  |  0 commentaire(s)

Après ces premières impressions, arrêtons-nous un peu sur ce que Tony Hawk’s Project 8 apporte comme nouveautés comparé à ses ancêtres.
On remarquera tout d’abord un effort au niveau des graphismes, en effet les développeurs ont amélioré le moteur graphique qui avait peu évolué depuis le premier opus de la série. Nous avons maintenant droit à des personnages plus complexes et détaillés qu’auparavant, des grands décors sans clipping, ainsi que des beaux effets de lumière bien chiadés. Les effets de flou et de lumière diffuse liés au mode ralenti sont très bien rendus et cela fait vraiment plaisir à voir. Malheureusement, les capacités de la console ne sont pas pleinement exploitées et on a plus l’impression de voir un bon titre PS2 plutôt qu’un titre Xbox 360. On ne peut donc qu’être déçu de ce point de vue, surtout qu’on subit de temps en temps des chutes du nombre d’image par seconde assez désagréable mais qui sont heureusement plutôt rares au final.

Tony Hawk Project 8    Tony Hawk Project 8

On regrettera également les temps de chargement un peu long et trop fréquents ainsi qu’un positionnement de la caméra parfois imprécis. Il est souvent difficile de s’y retrouver dans des bols ou des endroits cloisonnés.

Passé le côté technique, THP8 nous apporte quelques nouveautés au niveau du jeu en lui-même. La première concerne la liberté d’action du joueur. Exit les différentes missions bien distinctes et séparées les unes des autres, ici les développeurs ont joué sur la vague de la liberté pour permettre au joueur d’évoluer librement dans un seul et unique univers. Le déroulement du jeu, expliqué dans la première partie de ce test, marque une volonté de faire évoluer la série, même si on n’assiste pas ici à un changement fondamental du gameplay.

Tony Hawk Project 8    Tony Hawk Project 8

La deuxième nouveauté, qui apparaîtra pour certain comme un gadget, et pour d’autre comme la bonne raison d’acheter le jeu, est le mode intitulé « Nail the Trick ». Derrière ce nom barbare ce cache une idée intéressante permettant de réaliser soit même les figures que l’ont souhaite, moyennant une bonne grosse maîtrise de la manette. C’est bien joli tout ça mais comment ça marche ' En fait ce mode se déclenche uniquement dans certaines circonstances. Le jeu passe alors en mode ralenti et là, vous avez la possibilité de diriger chaque pied de votre skater séparément en utilisant chaque stick de la manette Xbox. En inclinant vers le bas le stick gauche, votre skater va taper dans sa planche avec plus ou moins de puissance afin de réaliser un ou plusieurs flips. La difficulté consiste ensuite à relâcher la pression sur les sticks pour repositionner les deux pieds sur le skate au moment où il se retrouve dans sa position initiale.
Les possibilités que confère le mode Nail the Trick sont assez trippantes et de nombreux joueurs resteront certainement de nombreuses heures devant leur console uniquement pour créer leur trick perso et le poser correctement.

Dans le même style
  • Test Tony Hawk's Project 8
    Quand on est une star incontestée dans son sport et qu'on ne sait plus comment faire pour se la couler douce tout en gagnant des ronds, il existe une merveilleuse solution : prêter son nom, son aura, sa renommée et son authenticité ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]