Test Too Human

Le par  |  0 commentaire(s)
Too Human - Logo

Il aura fallu sept ans pour que Too Human sorte enfin sur une plateforme de jeu vidéo. On ne l'attendait plus du reste, suite à ses multiples reports, sa ou ses plateformes de sortie définitive. Et puis, tout finit bien en quelques sortes, puisque le chemin de croix est arrivé à son terme et qu'il se vente même d'une exclusivité Xbox 360. Enfin, autant d'année de développement et une seule plateforme choisie ne sont en aucun cas les garants d'un résultat final de qualité.

Vous avez choisi de vous intéresser à Too Human, attendez-vous à du lourd. On reproche souvent aux jeux vidéo de ne pas nous offrir assez de contenu, ici on aurait plutôt tendance à râler sur le fait qu'il y en a trop d'un coup. Jamais content direz-vous. Sans doute, mais il faut comprendre aussi que Too Human s'attaque à de nombreux aspects du monde des jeux vidéo et vous livre presque tout ça en vrac. Imaginez un peu les forêts de pins dans le sud de la France qui ont tendance à brûler à cause des friches. Ici, c'est un peu la même, il faut savoir défricher tout ce qu'il y a en trop et d'inutile pour ne garder que le meilleur. Et une fois que vous avez passé outre les branchages récalcitrants, vous tombez nez à nez sur un concept qui a toutes les chances de plaire.

Too Human Too Human (35)

Voilà donc le résultat final de sept années de tribulations. Too Human est là dans toute sa complexité. Mélange de jeu d'action, de hack'n slash, de RPG il y en a pour tous les goûts. Mais sur ce point, le titre arrive à combiner les genres d'une manière générale, c'est simplement quand il s'agit de rentrer dans les détails que l'histoire se complique.

Tout d'abord, le scénario. Vous serez frapper par le nombre de cinématiques contenues dans le jeu. Il fallait bien ça pour ne pas vous perdre en route. Vous serez donc plongé dans une histoire de dieux luttant contre des robots particulièrement hostiles à tout ce qui est humain. C'est donc la guerre dans ce bas monde, les humains essayant de lutter contre ces robots. Les Dieux sont heureusement leurs alliés et envoient sur terre un des leurs. Balder, le personnage que vous allez incarner, n'a en aucune façon l'allure d'un dieu telle qu'on peut l'imaginer. Il ressemblerait même plus à un GI Joe. Donc difficile pour le joueur de prendre la mesure de votre qualité et de votre puissance. Odin et sa clique auront bien du mal à se montrer crédibles.
Le jeu vous abreuvera de nombreuses cinématiques, histoire de ne pas trop vous perdre en route. Si au début, vous les suivrez avec attention, elles vous lasseront vite. D'une part pour leur longueur, d'une autre par un côté trop surjoué. On vous perdra un peu plus avec un autre monde, celui des Nornes qui viendra rajouter à la complexité. Bref, accrochez-vous

Too Human (36) Too Human (37)

Après une longue cinématique, qu'on vous déconseillera de passer si vous ne voulez pas être perdu dans l'histoire dès le début, le titre vous demandera de créer votre héros (Balder), et de choisir sa classe. Vous aurez le choix entre un Champion (aux compétences équilibrées), un Défenseur, un Bersek (pour le combat rapproché), un Commando et un Ingénieur Bio. En fonction de votre choix, vous n'aurez forcément pas la même perspective de jeu et devrez développer au fil de l'aventure des compétences particulières. Les habitués du genre ne seront pas perdus devant l'arbre de compétences, dans lequel vous distribuerez des points. Vous pourrez donc créer un combattant de toutes pièces en fonction de vos attentes et désirs de jeu.


Dans le même style
  • Test Deus Ex Human Revolution
    L'année 2011 est l'année des retrouvailles avec de bonnes vieilles licences de jeu vidéo. Après Duke Nukem, c'est au tour de Deus Ex de revenir sur le devant de la scène. Désormais âgée de onze ans, la franchise a connu quelques ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]