Test Tournament of Legends

Le par  |  0 commentaire(s)
Tournament of Legends - image

On se souvient de High Voltage Software pour avoir offert l'année dernière à la Wii le FPS soigné mais peu original qu'était The Conduit. L'image du développeur, déjà pas forcément éclatante aux yeux des joueurs, va en prendre un coup avec l'arrivée de Tournament of Legends, jeu de combat réunissant des héros mythiques de différents temps malheureusement peu réveillés.

On peut parfois se demander très fort pourquoi tel jeu a été conçu, pourquoi tel développement a été mis en chantier, pourquoi cet univers et pas un autre. Toutes ces questions peuvent être posées à l'encontre de Tournament of Legends, dernier titre en date du développeur américain High Voltage Software s'étant illustré en 2009 avec le First-Person Shooter The Conduit. Tournament of Legends est un jeu de baston 3D jouable à la Wiimote et au Nunchuk ou bien au pad classique. Ce qui saute assez rapidement aux yeux, ce n'est pas vraiment l'aspect technique du soft, tenant bien la route sans fatiguer énormément la console, mais bien le charisme absent de la quasi-totalité des combattants.

Tournament of Legends (1) Tournament of Legends (4)

J'ai bien une réponse, mais elle risque de ne pas vous plaire.

Entre Marcus qui nous semble avoir été aspiré d'un album d'Astérix juste avant d'être sévèrement baffé, Volcanus qui aurait reçu bon nombre de brimades s'il avait suivi sa scolarité en France, et Akki qui ne quitte jamais son Goryo, vous aurez un sérieux embarras du choix, et je pèse l'antépénultième mot de cette expression. Si encore ils n'étaient qu'une minorité. Hélas, il sera difficile de trouver son bonheur dans les dix personnages disponibles (dont deux cachés). Mais il faudra bien jeter son dévolu sur l'un d'entre eux, alors avec son look rappelant Kid Icarus au féminin, Kara pourra par exemple faire joliment l'affaire le temps de quelques affrontements.

Avant de poursuivre, peut-être aimeriez-vous connaître la raison de toute cette violence qui s'annonce. Jupiter, le Roi des Dieux, a subitement disparu (ou pas, regardez bien, il se trouve normalement sur l'écran de sélection des personnages), faisant ainsi perdre de sa puissance au Panthéon. En son absence, c'est le bazar chez les mortels, et Thanatos, Dieu de la Mort, s'en prend plein la tête. Un peu normal en même temps.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]