Test Warriors Orochi 3

Le par  |  0 commentaire(s)

Pour les amateurs des productions Omega Force, il est clair que Warriors Orochi les laissera sur leur faim. En effet, le soft est en deçà de la qualité des récentes productions du studio japonais, faisant l'impasse pure et simple sur les améliorations apportées avec les différentes versions de Dynasty Warriors 7. Bref, ce n'est pas sur le gameplay que le soft tirera ses meilleurs arguments, mais très certainement sur son contenu assez important, même si la partie solo composée de quatre chapitre ne revêt pas de la même prestance ni de la même longévité que celle d'un Dynasty Warriors ou d'un Samurai Warriors. C'est surtout les quelques 120 personnages qui formeront le fer de lance du soft, surtout que certains d'entre eux sont issus de licences extérieures – mais sous le label Tecmo Koei.

Malgré tout, Warriors Orochi 3 cherche à toucher au multijoueur en ligne en sus de l'éternel écran partagé à deux. Il est donc possible de parcourir les missions déjà finalisées avec un autre joueur online, ce se révèle bien évidemment moins rébarbatif qu'en solo ou la répétitivité est rapidement perceptible. Toutefois, il est clair qu'à l'heure de l'écriture de ce test, les serveurs demeurent désespérément vides. Pour enrichir davantage la durée de vie, le jeu arbore un éditeur de missions plutôt sommaire et finalement assez rapidement dispensable, malheureusement.

Warriors Orochi 3 - 9 Warriors Orochi 3 - 10 

Comme la plupart des jeux de ce studio de développement, ce n'est aucunement la partie graphique qui joue un rôle majeur dans son intérêt. Seulement, si Warriors Orochi est légèrement moins bien fini sur la partie graphique que les récentes productions du studio, il est important de noter qu'il faudra composer avec un clipping de tous les instants, faisant parfois apparaître / disparaître des adversaires à quelques centimètres de notre personnages... Cette lacune, récurrente dans la plupart des missions, devient extrêmement gênante, puisqu'il est possible de passer à côté de certains adversaires importants à occire. Bref, il s'agit ici d'une petite régression, accentuée par un manque de charisme certain de la plupart des officiers ennemis. Ces derniers étant pour la plupart des démons, force est de constater que les développeurs ne se sont pas foulés pour nous proposer des créatures au design spécifique, mais des duplications ayant des noms différents. Bref, voilà de quoi ajouter une lassitude supplémentaire.

Que retenir de ce Warriors Orichi 3 ? Très certainement un beat'em all disposant de peu d'arguments en sa faveur, puisqu'il reprend entièrement une formule déjà vue et revue par le studio de développement Omega Force. Il est également question d'une régression au niveau du gameplay vraiment pas au niveau des récentes productions de la firme nipponne, ainsi que des lacunes techniques qui ternissent le confort de jeu. Il en reste évidemment la possibilité d'incarner 120 personnages, au sein de missions une fois de plus répétitives et sporadiquement mises en scène. En bref, s'il vous faut un beat'em all à la sauce japonaise, tournez-vous plutôt vers une version de Dynasty Warriors 7, Warriors Orochi 3 étant avant tout destiné aux inconditionnels de ces franchises, malgré un gros laxisme en matière d'innovation.

Warriors Orochi 3 - 11 Warriors Orochi 3 - 12 

+ Les plus
  • 120 personnages dont certains inédits
  • Présence d'un mode multijoueur en ligne
  • Voix japonaises
- Les moins
  • Techniquement en retrait
  • Gameplay décevant
  • Gestion de l'équipement pas assez poussé
  • Éditeur de mission peu intéressant
  • Sous-titres en anglais

Notes

  • Graphisme Si les titres signés Omega Force n'ont jamais brillé par leur réalisation technique, force est de constater que Warriors Orochi 3 reste en deçà des dernières productions du studio. Les textures sont peu étoffées, les polygones manquent à l'appel et le clipping atteint un réel niveau d'inconfort. En effet, il n'est pas rare de voir disparaître des ennemis à proximité de votre personnage, démontrant que l'optimisation du moteur graphique est encore non appliqué.
    6/10
  • Bande son Les bruitages du jeu se révèlent corrects dans l'ensemble, reprenant la bibliothèque de sons habituels de Dynasty Warriors et consorts. Bien évidemment, l'ensemble manque de profondeur, mais il est important de noter que nous profitons de voix japonaises d'office, à défaut de disposer d'une traduction des textes en français. Enfin, les musiques du jeu offrent pour le coup davantage de diversité en esquivant assez souvent le rock pour des compositions plus atypiques, tantôt désagréables, tantôt très adaptées aux batailles.
    6/10
  • Jouabilité Dans l'absolu, Warriors Orochi 3 est une réelle régression des récentes productions d'Omega Force, puisque la prise en main n'offre pas les dernières innovations telles que le changement d'armes en cours de bataille, ainsi que les transitions sans coupures entre les phases de gameplay et les cut-scenes. Hormis ces éléments, le titre a strictu sensu la même prise en main que les autres franchises du studio japonais, avec toute la rigidité habituelle.
    6/10
  • Durée de vie Souvent un argument de premier choix pour la plupart des jeux du studio, la durée de vie pour le coup assez moyenne, en raison d'un unique mode histoire qui ne se découpe qu'en quatre chapitres, sans réel autre mode à effectuer. Ce n'est que la collecte des 120 personnages qui pourra agrémenter les heures de jeu, aux côtés d'un mode multijoueur en local et en ligne et un éditeur de missions anecdotique.
    6/10
  • Scénario Nettement moins développé que celui de ses deux principales franchises, l'histoire de Warriors Orochi 3 n'est finalement qu'un prétexte à effectuer des affrontements, avec des pirouettes scénaristiques permettant à nos trois héros de départ de voyager dans le passé par la volonté d'un oracle, dans l'optique de remporter les batailles passées et ainsi sauver la vie des nombreux héros du jeu. En plus d'être en anglais, le jeu n'arbore que de rares cut-scenes, préférant des dialogues parfois insipides pour introduire les batailles.
    4/10
  • Note générale Très clairement, Warriors Orochi 3 ne s'adresse qu'aux fans absolus des beat'em all signés Omega Force. En effet, le titre ne dispose pas réellement d'arguments en comparaison avec les autres productions du studio, à l'exception des très nombreux personnages à débloquer. Le soft se veut techniquement en retrait et arbore un gameplay désormais obsolète au vu des innovations apportés avec Dynasty Warriors 7. Le mode multijoueur en ligne, pourtant attendu par les joueurs, n'est finalement pas aussi grisant qu'escompté, faute à l'obligation de refaire les mêmes missions qu'en solo. Enfin, l'éditeur de mission manque de consistance, ce qui atténue sensiblement son intérêt.
    6/10
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
  • Petit drop test pour le smartphone Asus Zenfone 3. Film d'écran et surcoque apparaissent ...
  • Un vrai drop test pour le smartphone OnePlus 3, qui se retrouve ici lâché depuis un ...
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]