Test Yakuza 2

Le par  |  0 commentaire(s)
yakuza-2

Longtemps perçu comme étant un mix entre Shenmue et GTA, l'ambiance asiatique pour le premier et l'influence mafieuse pour le second, Yakuza avait de plus puisé de ces titres la possibilité d'évoluer dans ces villes où la vie transpire de tous côtés. On ne change pas une recette qui gagne et Sega n'a pas souhaité bouleverser celle de son jeu. Pour le probable dernier automne de la PS2, et malgré un retard certain, l'éditeur nous livre la suite de Yakuza, qui se contente de faire aussi bien que son aîné, et peut-être bien un peu mieux. Fans d'Aniki Mon Frère et de règlements de comptes entre gangs, cette suite vous convie à un programme qui vous plaira certainement.

Je vais tout d'abord vous faire un aveu : je n'ai pas joué au premier Yakuza. Oui, c'est fort regrettable et non, ça ne nuit pas tant que ça à la compréhension de ce deuxième volet. Au tout début de l'aventure, un long flashback vous est d'ailleurs proposé, découpé en plusieurs parties, et vous avez le choix de vous (re)plonger dans les évènements de Yakuza premier du nom ou non. Et ce ne sera pas de trop, tant il est utile pour la suite de l'histoire de connaitre les raisons qui ont fait se rencontrer Kazuma Kiryu et la petite Haruka, et ce qui a fait qu'on les retrouve dans un cimetière, se recueillant devant les tombes de certains de leurs proches.

Kazuma a fait trois rencontres qui ont changé sa vie, il y a de cela une dizaine d'années. Nishiki Akura, qui est devenu bien plus qu'un frère de sang pour lui ; Sawamura Yumi, une hôtesse dont Kazuma s'est épris, et enfin Fuma Shintaro, qui lui a permis d'entrer dans le clan très fermé des Tojo. Ces trois personnages ont trouvé la mort dans des circonstances tragiques, et tout ce qui restait à Kazuma , c'était une petite fille errant dans les rues à la recherche de sa mère, qui se trouvait être Yumi, alors disparue. Un signe du destin sans doute, et depuis, ils ne sont sont plus quittés, Kazuma ayant juré de veiller sur Haruka et de mettre son passé de yakuza au placard.

yakuza 2 (6) yakuza 2 (11)

Malheureusement, il n'est point facile d'occulter d'avoir fait partie d'une telle famille, et il lui est demandé, pour ce deuxième épisode de Yakuza, de se rendre à Osaka afin de rencontrer le clan Kansai et de mettre un terme aux tensions qui pourraient déclencher une guerre des gangs dans tout le Japon.

Ce qui donne lieu à des cinématiques passionnantes, où les différents protagonistes se meuvent de manière très réaliste, le tout servi par un scénario qui se dévoile au fil des chapitres (les premiers sont assez courts, pour un total de seize) et qui se révèle de plus en plus intéressant. L'envie de lâcher sa manette ne pointe donc pour ainsi dire jamais le bout de sa truffe humide.
Dans le même style
  • Test Yakuza 4
    A l'instar du troisième épisode chiffré de la saga, Yakuza 4 nous arrive avec un an de décalage par rapport à la version japonaise. Toutefois, Sega s'est cette fois-ci levé suffisamment tôt de son lit pour livrer à l'Occident un ...
  • Test Yakuza 3
    Un soupir à peine dissimulé derrière la joie d'être enfin servis, voilà comment nous avons réceptionné dans nos mains un Yakuza 3 privé de certains de ses atouts pour sa sortie occidentale. Ne reste à Kazuma Kiryu qu'à faire ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]