Test Yakuza 3

Le par  |  0 commentaire(s)
yakuza-3-image

Un soupir à peine dissimulé derrière la joie d'être enfin servis, voilà comment nous avons réceptionné dans nos mains un Yakuza 3 privé de certains de ses atouts pour sa sortie occidentale. Ne reste à Kazuma Kiryu qu'à faire appel à son habituelle classe pour retenir les joueurs qui ne lui auraient pas déjà tourné le dos.

A la base, Yakuza 3 n'était pas destiné à aller séjourner en territoire étranger. Les performances des deux premiers opus aux Etats-Unis et en Europe s'étant révélées bien tristes, Sega n'avait pas, dans un premier temps, jugé utile pour ses finances de retenter le coup une troisième fois. Mais l'insistance d'un public connaisseur aidant, Yakuza 3 se retrouve finalement aujourd'hui dans nos PS3. La patience aura eu un prix, sachez-le.

yakuza-3 yakuza-3 (1)

Car si globalement, l'expérience de jeu demeure la même que celle vécue par les joueurs japonais il y a de cela plus d'un an, notre version occidentale aura été vidée d'une certaine partie de son contenu. On débute donc par les choses qui fâchent, à commencer par cette non-localisation des textes du jeu, en anglais pour tous les secteurs du monde autres que nippons. Si on pourra comprendre les raisons qui ont conduit Sega à ce choix, il sera en revanche regrettable de constater que même les Trophées et leurs descriptions sont restées dans la langue du Prince Charles. Comble, pendant certaines cinématiques, il arrivera que les sous-titres ne soient pas très lisibles, et ce en raison de leur incrustation directement sur l'image, qui peut poser problème quand cette dernière affiche des couleurs claires et/ou lumineuses.

Et puis clôturons le chapitre des gros reproches exclusifs à l'Occident avec cette suppression des bars à hôtesses et de certaines activités annexes, comme le jeu de mah-jong (dont la salle est tout de même présente ici !) et ces questionnaires ayant trait à l'Histoire du Japon. Si heureusement, Yakuza 3 demeure très bon (désolé pour le suspens que je viens de trucider), nous n'approuverons certainement pas cette volonté de la part de Sega d'avoir charcuté le jeu pour nous l'amener dans les temps. Une excuse qui ne tient d'ailleurs que quelques secondes, car rappelons que le troisième épisode de Yakuza a été commercialisé en février 2009 au Japon, et que retarder son lancement occidental de quelques mois afin de nous livrer une version intacte aurait été une décision approuvée par la majorité des joueurs, soyons-en sûrs. Surtout que le mois de mars 2010 a été loin d'être creux en termes de sorties vidéoludiques. En clair, Sega ne s'est pas facilité la tâche, et c'est bien dommage, car Yakuza 3, tel un gruyère excellemment bien fermenté, sait se montrer délicieux malgré les trous qui le parsèment.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
  • Petit drop test pour le smartphone Asus Zenfone 3. Film d'écran et surcoque apparaissent ...
  • Un vrai drop test pour le smartphone OnePlus 3, qui se retrouve ici lâché depuis un ...
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]