Test The Legend of Zelda : Phantom Hourglass

Le par  |  0 commentaire(s)
Phantom Hourglass

Le voilà enfin ce nouvel épisode des aventures de Link, le premier sur Nintendo DS. Moins d’un an après le sublime Twilight Princess sur Wii et Game Cube, Nintendo nous propose une nouvelle aventure qui s’avère être la suite directe de The Wind Waker sorti lui uniquement sur Game Cube en 2003. Un épisode qui avait à l’époque fait couler beaucoup d’encre, notamment à cause de son design jugé par certains trop enfantin. Qu’en est-il de cet épisode portable ?

C’est la seconde fois qu’un épisode de la série fera suite à un autre volet. C’était en effet déjà le cas avec l’excellent Majora’s Mask qui suivait le non moins excellent Ocarina Of Time. C’était aussi l’occasion pour Nintendo de proposer un épisode beaucoup plus sombre qu'à l’accoutumée et d’expérimenter de nouvelles phases de jeu. Riche et complexe mais toujours destiné à la portée de tous, Majora’s Mask était… est un grand jeu. Quelques années plus tard, un nouvel opus sur console de salon était cette fois-ci annoncé sur Game Cube. Attente fébrile de tous les fans d’autant qu’un certain trailer (magnifique à l’époque), montrant Link et Ganon s’affronter dans un combat magistral à l’épée, laissait augurer du meilleur. Coup de théatre lorsque le constructeur japonais publia les premières images de son nouvel épisode intitulé The Wind Waker.

The Legend of Zelda : Phantom Hourglass    The Legend of Zelda : Phantom Hourglass

Le public y découvrit un rendu graphique en cel-shading où Link apparaissait plus que jamais avec une tête de gamin. Le monde se divisa alors en deux parties, les pro et les contre. Il s’avéra in fine que le titre fut peut-être le meilleur épisode jamais réalisé de la saga, quasiment avant-gardiste dans sa démarche -raaah les longues balades en bateau- et destiné aux purs gamers (certainement l’épisode le plus difficile de la série) qui prenaient un plaisir immense à fouiller les énormes étendues d’eaux du jeu. Que Nintendo décide aujourd’hui de donner suite à cet épisode ô combien sous-estimé est donc une très bonne nouvelle.

The Legend of Zelda : Phantom Hourglass    The Legend of Zelda : Phantom Hourglass

Rassurons tout de suite les joueurs qui n’auraient jamais touché à The Wind Waker (il n’est jamais trop tard pour y remédier), il n’est pas nécessaire d’avoir joué à ce dernier pour pouvoir profiter de Phantom Hourglass. Malgré tout, cet épisode DS fonctionne aussi sur une certaine nostalgie même si cela reste mineur tant le jeu se suffit amplement à lui-même. En revanche, faisant suite directe à l’épisode sorti sur Game Cube, attendez-vous à vous faire spoiler en guise d’introduction. Phantom Hourglass prend ainsi place pratiquement là où on l’a laissé.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]