TomTom : le GPS grand public toujours en fort recul

Le par  |  2 commentaire(s)
TomTom logo pro

TomTom réussit à équilibrer ses résultats malgré la forte baisse des ventes de GPS autonomes. Les autres activités sont tout de même parvenues à compenser cette chute. Pas encore suffisant pour rassurer les marchés, toutefois.

nouveau logo TomTom (small)La demande en systèmes GPS autonomes pour l'automobile continue de se contracter et les grands fabricants tentent tant bien que mal de compenser ce repli par de nouvelles activités. Le fabricant hollandais TomTom a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre 2011 et affiche un chiffre d'affaires stable, en recul de 1% par rapport à l'an dernier, à 265 millions d'euros.

Mais dans le détail, la branche des GPS autonomes grand public a reculé de 16%, ne générant plus que 157 millions d'euros ( contre 186 millions d'euros un an auparavant ). TomTom s'en fait une raison mais prévient que ses autres activités ne sont pas encore en mesure de compenser complètement cet écart.

Malgré tout, le fabricant est parvenu à conserver sa part de marché de 47% en Europe, tandis que celle pour le marché US passe de 24% à 22%. Globalement, les ventes des marchés européen et américain ont reculé de 15% sur un an.


Les activités annexes ne compensent pas

Si les ventes de hardware reculent, l'activité des contenus et services a connu une phase de croissance de 20% sur un an. Parmi les autres segments, c'est celui de la première monte qui progresse le plus et génère désormais 60 millions d'euros ( +53% ) grâce au maintien des partenariats existants avec les constructeurs automobiles et l'arrivée de nouveaux acteurs.

La gestion des licences et des droits de propriété intellectuelle de TomTom s'offre également une progression de 11% ( mais ne pèse que 34 millions d'euros ) tandis que l'activité des services professionnels ( gestion de flotte ) fait un bond de 17%.

Au final, le fabricant de GPS reste au même niveau que l'an dernier vis à vis de ses résultats mais parvient à dégager un bénéfice net de 11 millions d'euros, contre 3 millions d'euros il y a un an. Cependant le recul continu du marché des GPS autonomes et les difficultés pour compenser la perte de revenus, sans compter les prévisions des analystes qui s'attendaient à un meilleur chiffre d'affaires, ont contribué à la chute de plus de 3% en Bourse, à la suite de l'annonce.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #774251
J'ai acheté un TomTom un jour, ma chérie, impressionnée par l'engin s'en était offert un juste après. Résultat des courses: en carafe de batterie en moins de deux les deux...

Depuis nous roulons tous les deux en TomTom version iPhone.

Nous avons payé trois fois mais maintenant c'est terminé!

Que la grenouille qui se voulait plus grosse qu'un boeuf crève la bouche ouverte n'est que le cadet de nos soucis
Le #774371
Normal, maintenant que tout le monde a acheté deux ou trois le meme genre de version de ces trucs cela suffit !
Dans 3 ans ils sont morts.
C'est quand meme pas sorcier en informatique : des cartes + un GPS
En plus j'en ai acheté un aux US : ca vaut 2 fois moins cher
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]