Touscoprod : l'internaute devient coproducteur de films

Le par  |  0 commentaire(s)
touscoprod

Touscoprod adapte pour le cinéma le concept de MyMajorCompagny dans la musique en proposant aux internautes d'endosser la casquette de coproducteur de films via une contribution financière.

touscoprodLe succès rencontré par le premier artiste produit par des internautes, Grégoire avec son titre " Toi+Moi ", a donné quelques idées à la société Pijo Productions qui annonce le lancement d'un pendant pour le cinéma à MyMajorCompagny : touscoprod.

En ligne depuis le 20 janvier dernier, le site pour l'heure en version bêta a pour vocation de faire émerger de nouveaux talents cinématographiques en leur offrant le financement nécessaire à la conduite de leurs projets. Un financement pour lequel tout internaute peut devenir acteur.

Pour l'heure, un peu moins d'une dizaine de projets, avec vidéo du synopsis et autres renseignements, sont présentés dans un catalogue regroupant divers genres allant du court-métrage d'animation en passant par la série TV, au long-métrage. La somme recherchée pour mener à bien le projet est indiquée et un utilisateur enregistré peut décider de devenir coproducteur en apportant un financement dont le montant minimal est fixé à 10 euros. Le possible retour sur investissement s'opère à l'issue de l'exploitation du film (cinéma, TV, VOD, DVD), à hauteur de 80 % des bénéfices qui seront reversés aux coproducteurs.

Tant que le montant recherché pour un film n'a pas été atteint, un coproducteur a tout loisir de retirer son financement. Il peut suivre le développement du projet, faire part de ses observations mais ne peut pas intervenir sur les choix artistiques.


Consulter l'offre de coproduction de touscoprod.com

Complément d'information
  • Internet et cinéma font bon ménage
    Médiamétrie publie un bon bilan 2009 du cinéma. Une fréquentation record des salles obscures avec des spectateurs habitués qui sont aussi des internautes assidus.
  • Internet : un support de croissance pour le cinéma
    Internet ne doit pas faire que spolier le cinéma, ce doit en être un support de croissance et de création. Tel est le souhait qu'a exprimé la ministre française de la Culture et de la Communication.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]