Transition énergétique : la loi examinée en procédure accélérée

Le par  |  3 commentaire(s) Source : AFP
ségolène royal

Ségolène Royal fait désormais du projet de loi sur la transition énergétique une priorité, ce dernier devant être prochainement examiné par le Parlement dans le cadre d'une procédure accélérée.

La ministre de l'Écologie et de l'Énergie a indiqué " Je veux que cela aille vite, cela fait longtemps que cette loi est attendue", tout en précisant que cette loi n'a pas que des objectifs écologiques, mais qu'elle doit également permettre, au travers d'une mise en avant de la production d'énergies renouvelables, se présenter comme un vecteur d'emploi et de croissance économique en France.

assemblée nationale " Il faut maintenant créer vite des emplois (...) Ceux qui attendent du travail, qui attendent des commandes publiques, eux, ils trouvent que c'est long."

L'examen du projet de loi devrait ainsi débuter le 1er octobre à l'Assemblée nationale. Une commission parlementaire spéciale dont le but est de préparer des débats doit auditionner la ministre le 9 septembre prochain.

"La transition énergétique est un projet de société, un changement de paradigme, un nouveau modèle de développement." Indique Ségolène Royal.

Le texte constitué d'une soixantaine d'articles vise principalement à alléger la facture énergétique de la France et amorcer une indépendance vis-à-vis des énergies fossiles et nucléaires.

De grands objectifs sont fixés par le projet : réduire la consommation finale d'énergie de 50 % en 2015 par rapport à 2012, réduire la consommation d'énergies fossiles de 30 % dès 2030, atteindre les 32 % d'énergie renouvelable en 2030 et faire passer la part de l'atome dans la production d'électricité (nucléaire donc) de 75 % à seulement 50 % en 2025.

Ségolène Royal a confirmé que dans le cadre des futurs contrats de plan État régions ( CPER) 2015-2020, le volet "mobilité multimodale" représenterait bien une enveloppe de 950 millions d'euros par an.

Ces CPER permettront aux collectivités de financer des investissements relatifs à l'économie d'énergie, de logement, d'infrastructures, de travaux publics ou de transports.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1807556
Ah, le socialisme bureaucratique vu par les khmers verts : rien de tel pour ruiner une nation.
Dans 10 ans, quand on s'apercevra après monde entier dix ans plus tôt, que, finalement, le prix de l'électricité ayant décuplé, que pour chaque pseudo-emploi temporaire dans les énergies moyenâgeuses et obsolètes, entre 2 et 5 ont été détruits dans l'industrie réelle non subventionnée, que les blackouts étant devenus un lieu commun, le meilleur moyen de s'en prémunir aura été d'investir dans des générateurs personnels au gasoil, on s'apercevra donc, une fois de plus, que l'idéologie collectiviste conduit invariablement à son seul projet possible de société : la misère économique.
Comme l'avait si bien prédit, Françoise Giroud : "La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente." Voilà, c'est fait.
Le #1807619
Un changement de paradigme : Quel grand mot elle utilise la petite dame.
Le #1845987
Moi je trouve ça plutôt bien car la transition énergétique est très importante (http://www.developpement-durable.gouv.fr/-La-transition-energetique-pour-la-.html). Cela va permettre d’avoir des énergies propre dans de nombreux logements. La transition énergétique se fera toute seule. Je rappel également que la loi Pinel ( http://loipinel-gouv.org / ) mise en place par la ministre du logement Sylvia Pinel oblige les investisseurs à respecter les RT2012 ou BBC2005.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]