Tunisie et censure : Ammar 404 renvoyé

Le par  |  3 commentaire(s)
Tunisie

À l'issue de l'intervention télévisée du président Zine El Abidine Ben Ali, la Toile tunisienne est semble-t-il devenue plus libre avec la fin de la censure.

TunisieLes internautes tunisiens sont rodés à la censure depuis plusieurs années et ont pris pour habitude de conjuguer avec le fameux message d'erreur 404 pour des sites pourtant aussi populaires que YouTube ou Dailymotion, et dont il est difficile d'imaginer que la ressource demandée n'existe pas. Plutôt une erreur 403 déguisée donc, et une censure plus ou moins cachée du gouvernement qui exerce un contrôle sur les FAI du pays.

Pour cette censure à grande échelle qui touche des sites d'opinions politiques ou encore des sites d'information, les internautes ont créé un personnage imaginaire Ammar 404. L'agent fictif à la solde du gouvernement vient apparemment d'être renvoyé.

Lors d'une intervention télévisée pour répondre à la vague de contestation qui frappe la Tunisie, le président Zine El Abidine Ben Ali a indiqué qu'il ne se représenterait pas en 2014 pour briguer un sixième mandat et a annoncé plusieurs mesures dont la " liberté totale d'information " et " d'accès à Internet ". Une annonce qui a effectivement été suivie de faits avec un retour en ligne de sites jadis bloqués.

Reporters Sans Frontières fait figurer la Tunisie dans son classement des ennemis d'Internet, aux côtés d'une dizaine d'autres pays ( Birmanie, Chine, Corée du Nord, Cuba, Égypte... ) :

" Internet, considéré comme une menace potentielle pour la stabilité et l'image du pays, est soumis à une censure pernicieuse. Un filtrage très strict, un harcèlement des opposants et une surveillance à la Big Brother, permettent de contrôler étroitement l'information. "

Cette situation aurait donc changé.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #736971
La Tunisie irait vers la fin de la censure du net et la France continue sa marche vers la censure du net.
Elle est ou la dictature?
Le #737011
@ Phebus

Si tu dit ça c'est que tu connais pas vraiment la Tunisie.
La censure du net et des medias concerne même pas 20 % de la population.

Le problème c'est qu'un pays a 35 % policier c'est pas un pays, mais une dictature.

C'est de la poudre aux yeux, de plus dire Ben Ali dire que la censure sera levé et ne se représentera pas en 2014, n'empêche pas le fait qu'il mettra un proche ou quelqu'un de sa famille avec lui derrière pour gouverner. Un peu comme la Russie.
Le #737031
la France n'est pas une démocratie mais plutôt le pays des droits de l'homme.
le président y est tout puissant (depuis pas mal de décennies), héritage culturel de la monarchie absolue et de l'empire peut être...
on est loin d'un pays où un petit juge peut faire vaciller un président (un petit cigare
si un sujet dérange, on fait une loi pour interdire ledit sujet (tu veut faire une étude statistique sur l'origine ethnique de la population carcérale, holà!!! interdit par la loi)
et en France, il y en a des lois pour te dire ce qu'il fait penser.
en chinois, la France se dit "Fa Koi" ce qui signifie le pays des lois et les Etats Unis "Mai Koi" ce qui signifie le beau pays, en rapport avec le rêve américain, les chinois étant très branchés "prospérité"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]