TV connectée : les chaînes françaises se protègent

Le par  |  5 commentaire(s)
Sony Internet TV

Les groupes audiovisuels français annoncent la signature d'une charte sur l'affichage des contenus sur les téléviseurs connectés.

Sony Internet TVOn parle de plus en plus de la télévision connectée, surtout depuis que Google a lancé Google TV aux États-Unis. Mais cette arrivée d'un acteur comme Google ou encore Yahoo! semble donner quelques sueurs froides aux chaînes de télévision françaises qui annoncent la signature d'une charte portant sur : " les modalités d'affichage de leurs contenus et services en ligne sur les nouveaux téléviseurs connectés, ainsi que sur les autres matériels vidéo connectés ".

Dans les signataires de cette charte, on retrouve les groupes qui représentent l'ensemble des chaînes de la TNT nationale : TF1-TMC-NT1, France Télévisions, Canal+-i-Télé, M6-W9, Arte, Direct8-Direct Star, NRJ12, BFM TV, LCP, Public Sénat, Gulli. Ils souhaitent le développement de la télévision connectée sous l'égide d'une solution technologique commune, mais s'opposent à " toute démarche visant à tirer profit de leurs programmes ou de leur audience en orientant les téléspectateurs vers d'autres contenus et services sans accord de la chaîne concernée ".

C'est la véritable crainte des chaînes : perdre la maîtrise de la diffusion de leurs flux et que d'autres en tirent bénéfice alors que la chaîne aura investi parfois lourdement dans un programme.

" Lors de l'affichage du programme d'une chaîne, en plein écran ou en écran partiel, les surimpressions, incrustations ou apparitions de services, contenus éditoriaux, publicitaires, raccourcis, sollicitations publicitaires ou d'achats ne peuvent être maitrisés et contrôlés que par le seul éditeur de la chaîne concernée. Ni un choix proposé par un tiers, opérateur, industriel ou fournisseur de service, ni un choix paramétré par le téléspectateur lui-même ne sont acceptés, y compris si ce choix provient d'un autre matériel connecté au téléviseur "

, indique la charte.

Les signataires de cette charte se sont engagés à n'autoriser l'exploitation de leurs contenus que par les fabricants qui la respectent.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #716971
"Lors de l'affichage du programme [...] les surimpressions, incrustations [...] publicitaires, [...] sollicitations publicitaires"

Tiens c'est marrant ça me rappelle l'écran de télé qu'on voit dans Idiocracy !!!

La télé devient de plus en plus grande et on va l'entourer tout autour de publicités réduisant d'autant l'affichage de la vidéo.

Un bel avenir à la Idiocracy quoi !
Le #716991
Génial ce film
Chapeau pour la référence !
Le #717031
Je crois que personne ne se rend compte de la portée négative de cette charte. En l'état c'est tout simplement la mort de la télévision de demain.
Ce n'est pas une surprise mais la télévision vient sans doute de commettre sa dernière erreur et elle ne le sait même pas
Le #717071
C'est surtout la mort des idées innovantes sur la télévision du futur.
Le #717211
Après le livre électronique, la télé!
France : bienvenue au XXe siècle!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]