Les députés twitteurs bientôt encadrés ?

Le par  |  9 commentaire(s)
twitter-bird-logo

L'Assemblée nationale souhaite encadrer l'utilisation du service de microblogging faite par certains députés.

twitter-bird-logoSelon une dépêche AFP parue sur le site de l'Assemblée nationale, son président Bernard Accoyer a décidé de soumettre le cas des députés dits twitteurs au bureau de l'Hémicycle.

Le service de microblogging connaît en effet une certaine popularité sur les bancs de l'Assemblée, mais grand adepte de l'outil, le député Lionel Tardy a brisé via Twitter un huis clos. Ce fameux huis clos s'est tenu lors de l'audition de Raymond Domenech et Jean-Pierre Escalettes par la Commission des Affaires culturelles. C'est donc une affaire de football qui vaut un carton rouge à Twitter !

Sur son blog, le député incriminé parle d'une " tartufferie " en évoquant ledit huis-clos :

" Un certain nombre de personnes me reprochent de transgresser les règles. Cela m'amuse un peu, car nombre de personnes ont transgressé le huis clos, mais ils l'ont fait à l'ancienne, en envoyant des SMS sous couvert d'anonymat aux journalistes.

[…]

Ce huis-clos n'avait pas lieu d'être. À moins de sérieuses raisons comme le secret défense ou le secret des affaires : le travail des députés et notamment les auditions doivent être publiques ! Que ce soit pour l'audition de Madame Marais, présidente de l'Hadopi ou celle de Messieurs Domenech ou Escalettes, le huis clos a été demandé par les auditionnés pour leur confort personnel.

C'est inacceptable que les députés cèdent à de telles exigences de la part de ceux qu'ils auditionnent ! "

Pas de nouveau huis clos pour le moment et en attendant la suite éventuellement donnée par le bureau de l'Assemblée nationale, Lionel Tardy continue de twitter sans vergogne... en direct de l'Assemblée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #665241
bon aprés la loi c'est la loi, ca me fait mal au cul qu'un député la transgresse et dise "ouais mais tout le monde le fait".

ceci dit, je suis tout à fait d'accord avec la dernière partie de son argumentaire, et c'est ca qu'il faudrait revoir.
Le #665281
en vlà un truc dont on a vraiment rien à fouttre
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #665351
En même temps, il pourrait aussi bien "tweeter" derrière Tor...
Le #665381
je pense que les députés penseront que le tor dont tu parles est le dieu de la guerre, et ouai on parle de député qui trouve qu'hadopi est une bonne chose, faut être réaliste
Le #665411
je ne sais pas en France, mais au Québec les débats sont publiques. Donc tweet ou pas, c'est rendu en temps réel à la TV ... bien que ce n'est vraiment pas intéressant le ¾ du temps lol

par contre, comme n'importe qui, on est responsable de ce qu'on dit publiquement. Donc un députer peut perdre sa job, s'il parle trop.
Le #665431
Et bien Tardy fera de l'URc et si l'IRC vient à être encadré il fera des news, du blog, erc.
Db
Le #665611
Je ne vois pas très bien ce que la République à a garder de secret.

Il n'est ni question de sujets touchant à une quelconque stratégie militaire ni à des mineurs. Si la République demande des comptes, elle les demande au nom de tous les français, pourquoi les priver du résultat ?
Le #665691
"on parle de député qui trouve qu'hadopi est une bonne chose, faut être réaliste"

Pour sa défense Tardy était le seul député de droite à être contre hadopi. Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Lionel_Tardy . C'est peut-être le seul député de droite à être à la page au niveau des technologie informatique. Je vois plutôt cette affaire comme une vengeance de la part de ses confrères.
Le #665891
Ils sont bien les lionels en politique
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]