Twitter : bientôt valorisé à plus de 4 milliards $ ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Twitter logo pro

Le nouveau fonds d'investissement monté par la banque d'affaires J.P Morgan est intéressé pour prendre des parts dans Twitter, ce qui pourrait faire grimper la valorisation du réseau social à plus de 4 milliards de dollars.

twitter_logo2Les sociétés du Web, en particulier celles relatives aux réseaux sociaux, attirent les investissements comme des aimants, en attendant une éventuelle introduction en Bourse. Le réseau social Twitter en fait partie et fait l'objet de rumeurs régulières concernant de potentielles acquisitions, régulièrement démenties.

En attendant, certaines sociétés et fonds d'investissement s'invitent dans leur capital, apportant des montants à la hauteur des espoirs suscités. Plus que les sociétés elles-mêmes, c'est leur capacité à disposer des données personnelles de leurs utilisateurs, en vue d'une exploitation ultérieure, qui est au coeur des stratégies.

Le nouveau fonds monté par la banque d'affaires J.P. Morgan chercherait à prendre une participation minoritaire dans le capital de Twitter, selon une information du Wall Street Journal, sans qu'un accord soit pour le moment finalisé.


Forte valorisation mais CA de quelques centaines de millions de dollars

Mais le fonds a réussi à lever 1,2 milliard de dollars, bien au-delà de ses ambitions initiales de 500 à 750 millions de dollars, ce qui va lui permettre de faire miroiter de belles aides pour assister le développement des sociétés phares du moment. Les discussions en cours avec Twitter pourrait faire grimper la valorisation du réseau social à plus de 4 milliards de dollars alors que la société génère toujours peu de revenus à elle seule.

Le fonds stratégique de J.P Morgan serait également en néogociations avec Zynga, éditeur de jeux diffusés sur les réseaux sociaux et également intéressé par une introduction en Bourse à court ou moyen terme et qui chercherait à lever 500 millions de dollars.

Malgré la pression de certains acteurs ( Facebook, Google... ), les dirigeants de Twitter semblent toujours écarter l'idée de se faire racheter, préférant continuer de développer leur activité et de tenter de monétiser les flux et contenus issus des quelque 200 millions d'abonnés au réseau social.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]