Twitter et Promoted Tweets : les premiers annonceurs ravis

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Financial Times
Twitter logo pro

Les premiers annonceurs se montrent plutôt satisfaits du système Promoted Tweets testé actuellement par Twitter pour tenter de générer de nouveaux revenus en introduisant une nouvelle forme de publicité au sein des flux de mini-messages.

twitter_logoAnnoncés au mois d'avril 2010, les Promoted Tweets sont une façon contrôlée pour Twitter de faire entrer la publicité au sein du réseau social tout en tirant parti de ce qui fait la force de ce système : la réactivité et la capacité de transmettre rapidement une information.

Les fondateurs de Twitter craignent par-dessus tout que la publicité classique, trop envahissante ou mal encadrée, ne finisse par faire fuir les utilisateurs et ils cherchent donc de nouvelles méthodes pour faire entrer les annonceurs dans le système tout en maintenant une certaine cohérence.

Le dispositif des Promoted Tweets est encore expérimental mais les premiers retours de la part des annonceurs sont plutôt encourageants. Le Financial Times cite le cas de Coca-Cola, deuxième marque à utiliser les Promoted Tweets et le faisant dans le cadre de son rôle de sponsor de la Coupe du Monde de Football ( la première marque à être passée par les Promoted Tweets est Disney Pixar ).

Le groupe américain a indiqué que le système publicitaire de Twitter a permis de générer 86 millions d'impressions ( tweets promotionnels affichés ) en l'espace de 24 heures, avec un taux d'engagement de 6% quand la publicité Web traditionnelle ne génère que 0,02% de clic.

La décision de passer par le système publicitaire de Twitter a été validée lorsque les équipes de football des USA et d'Angleterre, deux pays utilisant massivement le réseau social, ont passé les premières étapes de la Coupe du Monde.


Un premier démarrage qui séduit les annonceurs
Coca-Cola n'a pas mentionné la valeur du contrat publicitaire négocié avec Twitter mais la société a indiqué que cela n'avait pas été plus onéreux que d'autres formes de publicité en ligne. " Quand quelque chose est nouveau, il est difficile pour les annonceurs d'en estimer son intérêt. Nous ne savions pas comment cela allait tourner mais nous voulions justement nous en faire une idée...Cela aurait pu complètement rater. Eux aussi [ndlr : Twitter] veulent en savoir plus sur nous ", a indiqué Carol Kruse, vice-présidente du marketing mondial de Coca-Cola.

Les annonceurs sont notamment attirés par ce volume généré en très peu de temps que les autres plates-formes publicitaires ne peuvent produire. Les réseaux sociaux constituent une nouvelle manne pour les publicitaires, à condition de réinventer les techniques publicitaires pour les adapter à ces nouveaux flux.

Mais attention aux mirages des réseaux sociaux, préviennent certains. Les médias traditionnels possèdent encore une aura incontournable pour établir une marque durablement. En attendant, les premières tentatives de Twitter pour monnayer de l'espace publicitaire devraient continuer d'attirer de nouveaux annonceurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]