Twitter a eu maille à partir avec le ver d'un adolescent

Le par  |  0 commentaire(s)
Twitter_Logo

Le site de micro-blogging Twitter a été confronté ce week-end à la menace virale incarnée par un ver informatique qui serait l'œuvre d'un adolescent de 17 ans. Plus de peur que de mal pour une menace rapidement annihilée.

Twitter_LogoAvec sa popularité grandissante, Twitter est confronté au même type de menaces que l'on retrouve sur les réseaux sociaux. Ce n'est donc pas une surprise si l'attaque virale que vient d'essuyer le site de micro-blogging est similaire à celle connue plus tôt par MySpace avec le ver informatique Samy et pour lequel l'auteur est sous le coup d'une poursuite judiciaire.

Pour Twitter, tout a débuté samedi avec la création de quatre comptes via lesquels un ver informatique qui pour rappel a cette capacité de se reproduire sans la nécessité d'un programme hôte (voir définition Wikipédia), a commencé à se répandre. De fil en aiguille, ce sont près de 90 comptes qui ont été compromis mais tous on été rapidement sécurisés, assure Twitter.

Un peu plus tard dans la journée de samedi toujours, une seconde salve a été initiée et cette fois-ci la compromission d'une centaine de comptes. Toujours sur le qui-vive, l'équipe Twitter a été à même de contenir l'infection et d'effacer tout contenu malveillant susceptible de participer à la propagation du ver.

Le dimanche de Pâques n'a pas été beaucoup plus calme avec de nouvelles attaques contenues en " temps réel ", souligne Twitter. Au cours de cette journée, notamment près de 10 000 tweets (messages) participant à l'émancipation du ver ont été supprimés. À priori, le ver n'a pas été ressuscité sur Twitter lundi.

Twitter logo proL'équipe Twitter chargée de la sécurité reste en alerte et continue d'examiner les détails relatifs aux diverses attaques afin d'éviter pareille mésaventure à l'avenir. Reste le message clair envoyé par Twitter à ses utilisateurs : " aucun mot de passe, numéro de téléphone ou autre donnée sensible n'ont été compromis au cours des attaques. "

Pour l'éditeur de solutions de sécurité Sophos, l'auteur dudit ver informatique est un adolescent de New York âgé de 17 ans qui a déjà admis avoir sévi de la sorte sur Twitter. Les attaques porteraient sa marque de fabrique avec pour les tweets malveillants une référence à Mikeyy alias Mikeyy Mooney. Ce dernier avait mis au jour une faille Twitter et en mal de reconnaissance avait fait la promotion du site stalkdaily.com (à ne pas visiter et de toute façon désormais inaccessible).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]