Test Two Worlds II

Le par  |  2 commentaire(s)
Two Worlds II - Logo 2

Trois années séparent la sortie de Two Worlds et de sa suite directe, trois années qui ont permis à Reality Pump d’affiner leur conception des RPG et de mettre sur pied un puissant moteur graphique prénommé GRACE. A l’origine, les responsables voulaient publier un disque additionnel afin de faire patienter les joueurs, une idée finalement abandonnée. A la place, le studio a pris le temps le réaliser une suite à part entière. Mais vaut-elle vraiment le détour ? Telle est la question…

Two Worlds II est une suite directe, elle se déroule cinq années après les événements du premier volet. Emprisonné dans la forteresse de Gandohar, le héros devra tout faire pour sauver sa sœur servant d’intermédiaire entre le vil Gandohar et le dieu Aziraal. Le titre débute avec la personnalisation physique et logistique du héros, une possibilité complète et complexe.

Il est possible de modifier l’apparence du héros selon bon nombre de traits comme le visage, la pilosité ou la corpulence. Le choix en début de partie d’une spécialisation martiale n’est pas important en soi, il confère seulement des bonus dans la magie, le combat au corps à corps ou à distance. Plus tard, le joueur peut très bien devenir bon dans ces trois catégories.

Two Worlds II - Image 67 Two Worlds II - Image 68

Les responsables ont investi du temps et des moyens afin d’améliorer la mise en scène des cinématiques composées de chorégraphies élaborées et naturelles. Les animations quoique lentes sont certainement plus fluides et moins robotiques, elles confèrent au titre une meilleure crédibilité face à la concurrence représentée notamment par Arcania Gothic 4.

Le héros gagne en maniabilité et possède désormais la fort utile capacité à sprinter pour parcourir rapidement les quatre îles composant le jeu. La trame principale se déroule au travers de quatre chapitres et trente-six quêtes principales. Une bonne trentaine d’heures de jeu vous sera nécessaire pour accomplir ces quêtes, une durée de vie plutôt élevée. Une vingtaine d’heures supplémentaires sera nécessaire pour faire entièrement le tour du mode solo et terminer l’ensemble des quêtes.

Two Worlds II - Image 65 Two Worlds II - Image 66

Le concept consiste sans surprise en l’accomplissement de quêtes principales et annexes nécessaires pour faire avancer le scénario et faire progresser le héros. A chaque passage de niveau, le joueur pourra assigner des points dans les attributs généraux comme l’endurance, la force ou la précision, ainsi que dans des compétences précises.

Réparties à travers six catégories, ces compétences sont nombreuses et permettent de façonner son personnage de diverses façons afin par exemple d’obtenir un mage-voleur ou encore un guerrier-archer. La plupart des compétences sont extrêmement utiles pour faire face à un bestiaire varié et intéressant. D’autres comme le coup mortel ou le vol sont malheureusement peu usités.

Two Worlds II - Image 62 Two Worlds II - Image 63

Le vol et le crochetage font appel à des mini-jeux nécessitant un bon timing et un sens de l’observation. Pour gagner des pièces sonnantes et trébuchantes, il est aussi possible de jouer de la musique ou participer à des jeux de dés ou encore des parties de poker. Toutefois, la majorité de nos revenus  proviennent de l’accomplissement des quêtes secondaires obtenues auprès des NPC.

Elles servent à exploiter extensivement le vaste environnement de jeu composé de lieux variés. Le joueur aura l’occasion de visiter d’épaisses forêts, des plaines désertiques hostiles ou encore des sombres marécages. Cette diversité, on la retrouve aussi dans les villes d’inspiration nord-africaine, fantastique voire asiatique.

Two Worlds II - Image 64 Two Worlds II - Image 59

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #720581
Mais vous vous moquez de qui ?
Animation fluide , crédibilité ?
C'est nullissimme !
Le #720621
Bonjour Balbuzik,

Je comprends ta réaction et je vais tenter d’y apporter un maximum de réponses.

Les termes d’« animations fluides » ont été appliqués dans un contexte implicite de comparaison vis-à-vis du premier volet. Ainsi, les animations présentes dans cette suite sont relativement plus fluides que celles du jeu originel, je pense notamment aux combats ou encore aux déplacements à cheval. En revanche et comme je l’ai souligné, ces mouvements sont lents gâchant ainsi leur potentiel.

En accélérant par exemple les animations de combat, l’ensemble aurait été certainement plus crédible face aux références vidéoludiques comme Uncharted 2. Malheureusement ce n’est pas le cas, et c’est pour cette raison que je n’ai pas salué à nouveau leur « qualité ». Il ne faut pas se voiler la face, ils leur manquent véritablement quelque chose pour rivaliser la concurrence. Et sur ce point, je partage entièrement ton avis.

Alain L
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]