Après la France et l'Allemagne, Bruxelles condamne Uber

Le par  |  18 commentaire(s)
Uber

La société Uber et son application sont toujours sous le feu des projecteurs en Europe et après la France et l'Allemagne, c'est la Belgique qui condamne le service.

Depuis son arrivée en France et un peu partout en Europe, Uber suscite la colère du secteur des taxis.

Uber 1 Le service se présente ainsi comme une application mettant en avant le covoiturage et facilitant la prise de contact entre les passagers et les chauffeurs. Dans la pratique, l'application permet à chacun de devenir chauffeur particulier sans se soumettre aux règlements qui encadrent la profession de taxi ni imposer le paiement de la fameuse licence obligatoire pour tout professionnel.

Déjà considéré illégal en France et en Allemagne, un tribunal de Bruxelles vient également d'opter pour une décision similaire à l'encontre d'Uber. Le tribunal a ainsi jugé qu'un conducteur qui utilisait l'application Uber pour proposer ses services enfreignait la législation sur le transport de personnes.

Pendant l'intégralité du procès, Uber a soutenu son partenaire, et la firme devrait l'accompagner dans les recours encore accessibles. La division belge de la société a indiqué poursuivre ses activités tout en regrettant une décision de justice " construite sur un cadre juridique antérieur aux smartphones."

Pour la justice, le prétexte de covoiturage qui camoufle l'activité réelle d'Uber ne peut être légitime sur le principe qu'elle impliquerait alors un trajet "effectué ensemble et sans paiement".

Désormais, une plainte a été déposée contre Uber, et puis qu'un premier procès a déclaré l'activité illégale, les pouvoirs publics espèrent pouvoir imposer un cadre à Uber et mettre fin au conflit avec le secteur des taxis.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1841444
Ne nous y trompons pas ! Ce n'est pas par concurrence déloyale vis-à-vis des taxis que ce service dérange (même si cela est vrai) mais simplement parce que les états ne savent comment taxer les revenus des chauffeurs qui se rétribuent via Uber.
Le #1841445

Un protectionnisme qui ne veut pas dire son nom , tout ça pour protéger une profession qui s'en met plein les fouilles.

Ne ratez surtout pas votre dernier train de banlieue le soir à Paris , aucun des taxis vautrés devant les gares n'acceptera de vous emmener en banlieue.
Le #1841446
Misstigry a écrit :

Un protectionnisme qui ne veut pas dire son nom , tout ça pour protéger une profession qui s'en met plein les fouilles.

Ne ratez surtout pas votre dernier train de banlieue le soir à Paris , aucun des taxis vautrés devant les gares n'acceptera de vous emmener en banlieue.


N'importe quoi... c'est vraiment quand on y connais keudal qu'on deverse de la merde.... les taxis sont loin d'étre dans l'opulance, bien souvent leur license est prise à crédit et coûte le prix d'une belle maison, se rajoute la bagnole et les frais qui vont avec + les charges habituelles d'un artisan. Quand tu pais une course 50€, il dois rester au final 5 ou 6€ dans la poche du mec....
Le #1841448
KAISER59 a écrit :

Misstigry a écrit :

Un protectionnisme qui ne veut pas dire son nom , tout ça pour protéger une profession qui s'en met plein les fouilles.

Ne ratez surtout pas votre dernier train de banlieue le soir à Paris , aucun des taxis vautrés devant les gares n'acceptera de vous emmener en banlieue.


N'importe quoi... c'est vraiment quand on y connais keudal qu'on deverse de la merde.... les taxis sont loin d'étre dans l'opulance, bien souvent leur license est prise à crédit et coûte le prix d'une belle maison, se rajoute la bagnole et les frais qui vont avec + les charges habituelles d'un artisan. Quand tu pais une course 50€, il dois rester au final 5 ou 6€ dans la poche du mec....



Mouarfff !

Les gens qui triment comme des malades pour quelques piécettes , c'est un mythe bien français ça , entretenu par les médias pour faire pleurer dans les chaumières.

Perso , je bosse pas gratis , et toi ?
Le #1841452
D'accord avec Ulysse2k sur la taxation mais ici au quebec les taxis sont vraiment furieux de payer une licence a 200 000$ quand d'autre vol leur travail et en pkus sans aucune dette. Moi je dis que c'est de toute facon une transition en attendant les SMARTAXI ces voiture jaune sans conducteur qui avec un abonnement mensuel va te chercher par une simple demande par ton telephone est va te porter n'importe ou dans un rayon x de la ville. Ces pauvre taxi man ne rivaliserons jamais quand ce sera prêt d'ici quelque année. Oui les chauffeurs de taxi comme tous les autre emploi sur la route sont en voie de disparition.
Le #1841459
Ceux qui utilisent cette application Uber ne déclare rien au fisc.
Depuis quand on pourrait travailler sans payer d'impôts, ce qui est vrai pour Uber et ses faux co-voitureurs.
Je sais que certains démagos hurlent contre les impôts mais ceux qui n'en payent pas les font payer aux autres.
Le #1841460
kevstopper a écrit :

D'accord avec Ulysse2k sur la taxation mais ici au quebec les taxis sont vraiment furieux de payer une licence a 200 000$ quand d'autre vol leur travail et en pkus sans aucune dette. Moi je dis que c'est de toute facon une transition en attendant les SMARTAXI ces voiture jaune sans conducteur qui avec un abonnement mensuel va te chercher par une simple demande par ton telephone est va te porter n'importe ou dans un rayon x de la ville. Ces pauvre taxi man ne rivaliserons jamais quand ce sera prêt d'ici quelque année. Oui les chauffeurs de taxi comme tous les autre emploi sur la route sont en voie de disparition.


J'imagine les frais d'entretien des voitures sans chauffeurs avec tous ces casseurs
C'est déjà le cas.
Le #1841468
Misstigry a écrit :

KAISER59 a écrit :

Misstigry a écrit :

Un protectionnisme qui ne veut pas dire son nom , tout ça pour protéger une profession qui s'en met plein les fouilles.

Ne ratez surtout pas votre dernier train de banlieue le soir à Paris , aucun des taxis vautrés devant les gares n'acceptera de vous emmener en banlieue.


N'importe quoi... c'est vraiment quand on y connais keudal qu'on deverse de la merde.... les taxis sont loin d'étre dans l'opulance, bien souvent leur license est prise à crédit et coûte le prix d'une belle maison, se rajoute la bagnole et les frais qui vont avec + les charges habituelles d'un artisan. Quand tu pais une course 50€, il dois rester au final 5 ou 6€ dans la poche du mec....



Mouarfff !

Les gens qui triment comme des malades pour quelques piécettes , c'est un mythe bien français ça , entretenu par les médias pour faire pleurer dans les chaumières.

Perso , je bosse pas gratis , et toi ?


Ouvre une boîte en France et tu comprendra espèce d'inculte. C'est ce que j'ai fait et quand je vois que pour avoir un smic en informatique ( env 15000€ de résultat net ), il faut faire plus de 70 000€ de CA, ce que je dis n'est pas un mythe mais une REALITE !!!!
Le #1841470
Ulysse2K a écrit :

Ne nous y trompons pas ! Ce n'est pas par concurrence déloyale vis-à-vis des taxis que ce service dérange (même si cela est vrai) mais simplement parce que les états ne savent comment taxer les revenus des chauffeurs qui se rétribuent via Uber.


Facile à faire, on considère tous les mecs de uber comme exerçant du travail dissimulé, on leur taxe la gueule avec des contrôles fiscaux et UBER se ferra une joie de salarier tout le monde ou de fermer par manque "d'employés"

ton raisonnement est donc non valide
Le #1841473
KAISER59 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Ne nous y trompons pas ! Ce n'est pas par concurrence déloyale vis-à-vis des taxis que ce service dérange (même si cela est vrai) mais simplement parce que les états ne savent comment taxer les revenus des chauffeurs qui se rétribuent via Uber.


Facile à faire, on considère tous les mecs de uber comme exerçant du travail dissimulé, on leur taxe la gueule avec des contrôles fiscaux et UBER se ferra une joie de salarier tout le monde ou de fermer par manque "d'employés"

ton raisonnement est donc non valide


"Facile à faire" ... On peut répertorier les mecs de Uber. Jusque là je suis d'accord mais tu fais comment pour évaluer leurs recettes afin de les taxer ? Tu leur mets un compteur ? Si c'était "aussi simple", mets ton coeur à l'aise, l'Etat n'aurait pas interdit la chose et aurait sauté sur l'occasion pour palper des taxes supplémentaires.

Attention, je n'ai pas dit que c'était une bonne chose non plus (déloyale face aux taxis) mais faut pas non plus pleurer sur leur sort car, à te lire, ca serait une profession peu rentable ... On se demande bien pourquoi ils font ce job alors ... A d'autres
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]