Uber préfère payer 100 millions de dollars plutôt qu'avoir des salariés

Le par  |  26 commentaire(s)
Uber

Il n'y a pas qu'en France que le service de VTC Uber fait polémique. Sous le coup d'une action en recours collectif aux USA, Uber a préféré mettre la main à la poche plutôt que salarier l'ensemble de ses chauffeurs.

Uber a joué avec le feu et a manqué de se bruler : la firme américaine a tenté de bloquer une action collective à son encontre et a fini par préférer un accord amiable avec l'ensemble de ses conducteurs.

Travis Kalanick, le fondateur d'Uber, explique ainsi sur son site que la firme offrait 84 millions de dollars aux plaignants, ainsi que 16 millions supplémentaires si la société entre en Bourse. Il ne s'agit là que d'acheter la paix sociale et de continuer à se reposer sur des chauffeurs indépendants tout en évitant de transformer ces derniers en salariés.

Uber

C'est pourtant sur cela que les milliers de chauffeurs d'Uber insistaient lors du recours collectif : être reconnus en tant que salariés, et profiter des avantages et de la sécurité de l'emploi en conséquence.

Uber propose également plus de souplesse vis-à-vis des chauffeurs : les motifs d'exclusion seront plus transparents, et les chauffeurs auront plus de recours pour refuser une course sans risque de se faire radier du service.

Avec ce tour de passe-passe à grand renfort de billets verts, Uber espère calmer les 160 000 chauffeurs à l'origine de la class action. Malgré tout, la firme pourrait être forcée à les transformer en salariés si une décision de justice le lui imposait.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1893405
Être reconnus en tant que salariés, mais de toutes façon uber n'attends que la voiture autonome (et que les lois entre en vigueur) pour foutre tous le monde dehors.
Le #1893407
Ils ont qu'à faire grêve, ces 160 000 larbins qui sont la racine du problème...
Le #1893410
Uber n'est pas un enfant de coeur
Le #1893419
Ils se font ent-Uber .

--->[ ]
Le #1893425
Ça sent mauvais pour l'avenir des "petites gens" que ce soit UBER ou autre ...

Je me demande ce que sera l'avenir avec de moins en moins de salariés de part le monde... Et de plus en plus de monde !

On peut penser que c'est un problème de pauvres ... Mais que deviendraient les aisés et les riches ... sans les pauvres ?

On ne peut pas être un manager de robots ? Ou un directeur commercial de voitures autonomes ? Sans parler des bullshits jobs de n+1 du n+2 du n+3 ? À quoi serviront ils ?

La marmaille et les sans dents ça sert toujours aux services des plus aisés, mais sans eux ... C'est tout le système qui sera paralysé.

Cette UBERISATION a de bonnes côtés mais j'ai beaucoup de mal à envisager une Societe qui tourne bien dans ce sens.
Le #1893426
sandramcc a écrit :

Ça sent mauvais pour l'avenir des "petites gens" que ce soit UBER ou autre ...

Je me demande ce que sera l'avenir avec de moins en moins de salariés de part le monde... Et de plus en plus de monde !

On peut penser que c'est un problème de pauvres ... Mais que deviendraient les aisés et les riches ... sans les pauvres ?

On ne peut pas être un manager de robots ? Ou un directeur commercial de voitures autonomes ? Sans parler des bullshits jobs de n+1 du n+2 du n+3 ? À quoi serviront ils ?

La marmaille et les sans dents ça sert toujours aux services des plus aisés, mais sans eux ... C'est tout le système qui sera paralysé.

Cette UBERISATION a de bonnes côtés mais j'ai beaucoup de mal à envisager une Societe qui tourne bien dans ce sens.


tu veux la réponse ? voici ma version
l'argent va bientôt devenir totalement virtuelle et donc sans vraiment avoir de limite...l'intelligence artificiel va remplacer la très grande majorité des emplois et laisser l'homme a des tâches plus créative et proche des autres. Nous allons probablement vivre dans des city tower et avoir droit a une cellule (logement si tu préfère) de la nourriture des vêtement sobre et de ne posséder pratiquement rien de réel. Par contre, nous allons avoir une vie sans limite virtuellement dans une matrice extremement bien fait. je pense même que les robots ne seront pas necessaire et que pendant que nous seront dans la matrice une ia va controller notre corps pour faire des tâche, consiérgerie , maintenance, nous nourrire ou faire du sport. Nous passerons la majorité du temps dans d'autre monde, époque univert différent et virtuelle et aussi faire des voyage mémoriel de ses souvenir ou ceux des autres en solo ou en multi dans une banque de données mémoriel. Les gens auront un impact minimum dans le monde réel. en tout cas cest ce que je crois et je vais passer beaucoup de temps dans la vr quand je vais avoir mon oculus rift. cest pas dans 20 ans c'est en juillet xD et ce sera deja assez bien pour attendre la suite
Le #1893427
sandramcc a écrit :

Ça sent mauvais pour l'avenir des "petites gens" que ce soit UBER ou autre ...

Je me demande ce que sera l'avenir avec de moins en moins de salariés de part le monde... Et de plus en plus de monde !

On peut penser que c'est un problème de pauvres ... Mais que deviendraient les aisés et les riches ... sans les pauvres ?

On ne peut pas être un manager de robots ? Ou un directeur commercial de voitures autonomes ? Sans parler des bullshits jobs de n+1 du n+2 du n+3 ? À quoi serviront ils ?

La marmaille et les sans dents ça sert toujours aux services des plus aisés, mais sans eux ... C'est tout le système qui sera paralysé.

Cette UBERISATION a de bonnes côtés mais j'ai beaucoup de mal à envisager une Societe qui tourne bien dans ce sens.


"Cette UBERISATION a de bonnes côtés"
=>Non ça n'a pas de bons côtés : on remplace les artisans indépendants qui payent leurs impôts en France par des zombies dociles qui engraisse une énorme multinationale étrangère et qui ne contribue pas à la solidarité nationale. Je vois pas où est le positif là-dedans. Mais le plus comique, c'est que pourtant Uber plaît à la fois aux communistes parce que "ça permet à chacun d'arrondir ses fins de mois" et aux ultra-capitalistes parce que "c'est la loi du marché ma pov' lucette". Bah
Le #1893428
kevstopper a écrit :

sandramcc a écrit :

Ça sent mauvais pour l'avenir des "petites gens" que ce soit UBER ou autre ...

Je me demande ce que sera l'avenir avec de moins en moins de salariés de part le monde... Et de plus en plus de monde !

On peut penser que c'est un problème de pauvres ... Mais que deviendraient les aisés et les riches ... sans les pauvres ?

On ne peut pas être un manager de robots ? Ou un directeur commercial de voitures autonomes ? Sans parler des bullshits jobs de n+1 du n+2 du n+3 ? À quoi serviront ils ?

La marmaille et les sans dents ça sert toujours aux services des plus aisés, mais sans eux ... C'est tout le système qui sera paralysé.

Cette UBERISATION a de bonnes côtés mais j'ai beaucoup de mal à envisager une Societe qui tourne bien dans ce sens.


tu veux la réponse ? voici ma version
l'argent va bientôt devenir totalement virtuelle et donc sans vraiment avoir de limite...l'intelligence artificiel va remplacer la très grande majorité des emplois et laisser l'homme a des tâches plus créative et proche des autres. Nous allons probablement vivre dans des city tower et avoir droit a une cellule (logement si tu préfère) de la nourriture des vêtement sobre et de ne posséder pratiquement rien de réel. Par contre, nous allons avoir une vie sans limite virtuellement dans une matrice extremement bien fait. je pense même que les robots ne seront pas necessaire et que pendant que nous seront dans la matrice une ia va controller notre corps pour faire des tâche, consiérgerie , maintenance, nous nourrire ou faire du sport. Nous passerons la majorité du temps dans d'autre monde, époque univert différent et virtuelle et aussi faire des voyage mémoriel de ses souvenir ou ceux des autres en solo ou en multi dans une banque de données mémoriel. Les gens auront un impact minimum dans le monde réel. en tout cas cest ce que je crois et je vais passer beaucoup de temps dans la vr quand je vais avoir mon oculus rift. cest pas dans 20 ans c'est en juillet xD et ce sera deja assez bien pour attendre la suite


En fait, Matrix et 1984 c'était pas de la science fiction mais de l'anticipation... Et ils avaient même prévu que ça plairait tant aux gens....
Le #1893433
1- Les gens ne sont pas obligés de bosser pour Uber
2- Les client ne sont pas obligés d’utiliser les services d'Uber
3- Les chauffeurs peuvent arrêter de bosser pour Uber quand ils le souhaitent
4- De nouveaux groupements existent qui proposent des services équivalents sans les contraintes d'Uber.



Le #1893439
Pourquoi les embaucher alors que dans 10 ans il faudra tous les virer ? Leur métier est mort. Comme 50% des métiers d'ici 30 ans. Et c'est très bien ainsi. Le travail est un moyen, pas une fin. Ils n'ont qu'à préparer leur reconversion. Et il faudra aussi partager le travail en réduisant le temps de travail. C'est le pays qui aura le meilleur système de formation, permettant de reconvertir rapidement les travailleurs, qui s'en sortira le mieux dans la révolution robotique. On est mal parti du coup.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]