Ubuntu 8.04 : une version alpha 5 pour Hardy Heron

Le par  |  10 commentaire(s)
Ubuntu_logo

Mise à disposition d'une cinquième version alpha de la distribution Linux Ubuntu 8.04 avec nouvelle option d'installation.

Ubuntu_logoUbuntu 8.10 portera le nom de code Intrepid Ibex, Mark Shuttleworth en personne l'a annoncé en fin de semaine dernière. Pour cette neuvième distribution Ubuntu à sortir au mois d'octobre 2008, l'accent sera mis sur la mobilité (ordinateurs portables) et la connectivité. En attendant, l'heure est plus au développement d'Ubuntu 8.04 qui sortira en avril 2008 et bénéficiera du support LTS (Long Term Support). Une cinquième version alpha de Hardy Heron, à réserver uniquement à des fins de tests est ainsi disponible.


Comme pour la version alpha 4
Basée sur un noyau Linux 2.6.24 apportant un gain en termes de gestion de l'énergie aux ordinateurs portables et de bureau à architecture 64 bits, cette alpha 5 avec serveur graphique X.org 7.3, comprend le serveur audio PulseAudio qui avec ses fonctionnalités de contrôle individualisé du volume sonore (pour chaque flux audio) ou le changement à chaud de périphériques, est activé par défaut. Le framework PolicyKit a gagné en visibilité dans les interfaces utilisateur dédiées à l'administration, le programme de gravure de CD Brasero a fait son apparition, à l'instar du client BitTorrent Transmission et du client VNC Vinagre pour la prise de contrôle à distance d'une machine.

Rappelons également la meilleure intégration de GVFS, à savoir la couche d'abstraction du système de fichier virtuel qui va remplacer Gnome-VFS dans GNOME 2.22 (bientôt la possibilité de restaurer les fichiers depuis la corbeille avec le gestionnaire de fichiers graphique Nautilus).


Quoi de neuf pour l'alpha 5
Hormis la bêta 3 du navigateur Firefox 3, cette alpha 5 d'Ubuntu 8.04 introduit une nouvelle option d'installation pour les utilisateurs Windows en vue de faciliter la cohabitation des deux systèmes sur une même machine. L'installateur peut être exécuter dans Windows, depuis le Live CD d'Ubuntu (sans la création d'une partition dédiée) et la distribution Linux peut même être dès lors supprimée depuis le panneau de configuration des programmes de Windows. Cette nouvelle option d'installation basée sur Wubi permet de disposer d'Ubuntu dans un dossier racine de Windows et configure un menu de boot pour le lancement d'un OS ou de l'autre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #197610
Que du bon en somme.

Le #197616
Bonjour,
L'installation d'ubuntu sur Windows reprend le principe de Wibi, seulement est-ce que ça va souffrir de fragmentation importante ou de pertes de performances comme c'était le cas ?
Merci. =)
Le #197630
je suppose que l'on peut faire l'install dans une partition dédiée, donc on s'en fout de la fragmentation .......... enfin je suppose
Le #197635
Bah si on installe ubuntu sur une partition NTFS grâce au pseudo-Wubi ça va fragmenter.
Anonyme
Le #197651
xXSomeOneXx +1

c'est surtout fait pour pouvoir desinstaller facilement depuis le panneau de windows... sinon vaut mieux une installe traditionnelle
Le #197751
C'est marrant les plus gros probleme de Linux, ce qui fait que beaucoup test linux et reviennent a Xp ne sont pratiquement jamais traité. Par les develloppeurs

Par exemple, le fait qu'il ne soit pas possible d'installer simplement un soft ou pilote.

Sous windows, un fichier executable et basta, au pire faut decompression et lancer l'exe.

Sous linux,faut decompresser et lancer une ou des lignes de commande. Y'a bien quelques soft qui aide. Trés souvent on essaye de savoir si ils faut prendrent tel ou tel bon paquets. Une simplification et harmonisation serais necessaire.

Bref je pense que trés souvent les gros utilisateurs de Linux oublie le moment ou ils ont étaient des petits utilisateur. Eux ont perseverés mais pas tous.

Je vais bientot acheter un vieux portable que je mettrais sous linux (je sais pas quel distrib encore) et honnetement quand je vois les choses a faire pour créer une cnx wifi a partir d'une carte PCMcia pour peu que le pilote existe et le reste. Ca me donne pas envie des fois, mais j'aime bien rechercher des heures pour une betise. Donc je deviendrais un utilisateur.
Le #197757
jymmy le troll, stp, arrête de propager des idées fausses en comparant ce qui n'est pas comparable.

Installer un logiciel sous Linux nécessite environ 4 clics.

Pour compiler un logiciel, bah c'est comme sous windows, si le logiciel n'existe pas et qu'il faut le compiler, c'est chiant, sous windows en fait, c'est quasi impossible sous linux, c'est souvent documenté (mais ce type d'installation ne s'adresse pas aux débutants)
Le #197774
S'il te plait jymmy, arretes de dire n'importe quoi. Trouver, telecharger, installer et configurer un logiciel, sous une distrib user friendly, c'est l'affaire de 3 clics.
Contrairement a windows, par exemple.

Le wifi a longtemps ete un probleme sous linux, mais avec ndiswrapper, tu peux utiliser les drivers windows pour les quelques cartes qui ne sont pas supportees.
Pour le reste du materiel, contrairement a windows, pas besoin de passer 4 ans a trouver/telecharger les pilotes, 90% des materiels(y compris toutes les cartes reseaux, par exemple...).

Sinon, comme te l'a fait remarquer glattering, je ne sais pas si tu as deja essaye de compiler un logiciel sous windows, mais c'est autrement plus complique que de compiler sous nux...
Le #197820
Je vois pas ou est le troll.

Je veut mettre open office par exemple : Je le telecharge sur le net. Ensuite ?
Le #198023
C'est ça ton erreur. Il ne faut plus penser comme si tu étais sous Windows. D'un côté tu as un système et des applications propriétaires et commerciales, qu'il faut donc aller récupérer chez chaque vendeur, de l'autre t'as un système et des milliers d'applications libres, qui peuvent être distribuées par n'importe qui, et donc par les distributions.

Au final, sous Ubuntu, il suffit d'aller dans le menu principal, puis Ajouter/supprimer, qui va t'afficher un catalogue d'applicatifs classés par catégories. Il te suffit donc d'aller dans Bureautique puis de choisir OpenOffice, KOffice, Abiword, Gnumeric ou ce que tu veux.

En trois ou quatre clicks de mulot c'est torché, et en 30 secondes ton application est installée et fonctionnelle.

Pareil pour les drivers. Sous Windows t'as quelques drivers basiques fournis par défaut, mais en général il faut aller sur le site de chaque constructeur pour récupérer une meilleure version. Sous Linux, tous les drivers sont déjà fournis dans le noyau et il n'y a donc rien à installer. À la limite, il y aurait les drivers de cartes graphique, mais il me semble qu'Ubuntu installe par défaut ceux d'ATI et nVidia. Si ce n'est pas le cas, là encore, en deux clicks de mulot c'est torché (puis avec AMD qui a livré les spécifications des cartes ATI et le projet Nouveau qui avance bien pour l'implémentation d'un driver nVidia libre, d'ici peu, il n'y aura plus rien à installer de ce côté là )
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]