UE : 14 M€ pour la télévision via la technologie P2P

Le par  |  5 commentaire(s)
P2P-Next

L'Union européenne croit en la technologie peer-to-peer au service de la télévision et vient d'investir 14 millions d'euros dans le projet P2P-Next.

P2P NextUn conglomérat pan-européen constitué de 21 partenaires industriels, de sociétés de médias comme la BBC et d'établissements de recherche, vient de recevoir une subvention à hauteur de 14 millions d'euros de la part de l'Union européenne.

Ambition affichée par le projet P2P-Next, le développement à l'échelle du Vieux Continent d'un système de distribution via Internet de contenu télévisuel (voire autre), basé sur la technologie P2P avec une touche d'interactivité sociale. Bref, la " télévision Internet du futur " comme annoncé dans un communiqué de presse.


Un Joost européen ou plus encore ?
Le projet P2P-Next s'étendra sur une période de quatre ans et en cas de succès, devrait déboucher sur la création d'une plate-forme dédiée à la diffusion de programmes en direct (streaming), avec possibilité pour le spectateur d'interagir avec le contenu proposé via un PC (clients prévus pour l'ensemble des OS) ou un autre type de périphérique. En outre, les spectateurs pourront former ou joindre une communauté d'utilisateurs créée autour d'un contenu spécifique. Avec des applications également envisagées dans le domaine de la VOD, un premier test devrait avoir lieu fin mai dans le cadre du Concours Eurovision de la chanson 2008.

Le communiqué précise enfin que ce projet sera mené sous gouverne de l'Open Source. Le socle P2P du projet a quant à lui été confié à l'équipe de scientifiques néerlandais derrière le client BitTorrent Tribler et son réseau éponyme, taxé de  réseau social P2P.

Outre le défi technique à relever, P2P-Next devra probablement faire face à des défis d'ordre juridique et sécuritaire notamment, pour mettre en place des partenariats commerciaux viables.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #197369
Excellent.

Pour ceux qui veulent un aperçu de ce que cela pourrait donner, ils peuvent tester Miro pour les choses légales (ou tvants pour le reste ..)
Le #197391
Extraordinaire. Comment les FAI vont-ils faire pour distinguer, à partir de cet été, les communications P2P illégales des communications P2P légales ?

Une fois de plus le gouvernement montre son incompétence sur les sujet technologiques (après le DAVSI, les affaires Albanel, l'affaire Kerviel et le désopilant rapport de la Lagarde, etc, etc).

Bravo les gars, continuez, vous nous faites bien marrer à défaut de bosser sérieusement.

db
Le #197394
@Gourmet

+10

Ce n'est pas le diable le P2P ?

Je pense que le Gouvernement n'est pas incompétent il fait ce que ses amis des multinationales lui disent

Tiens un exemple récent : le gouvernement va faitre construire 3 pénitenciers et qui va le faire ? Bouygues bien sûr, les proprios de TF1 entre autre, et le père est le parrain du fils Sarkozy 1er
Cela fait vraiment mafia tout ça, vous avez entendu parler d'un appel d'offres International pour ces prisons ?
Pourtant le plus urgent c'est de réhabiliter les prisons existantes mais ça ce n'est pas asser juteux pour Bouygues

Par contre identifier les réseaux P2P "déclarés" légaux des illégaux c'est faisable
Le #197402
phebus >oui mais bon, quand après y'a du réseau p2p crypté légal décentralisé tu fais comment pour les identifier?
(Edit: heu, ou alors il y avait de l'ironie? brain overflow ce matin)
Le #197572
Nice
Si c'est aussi abouti que Joost, ca sera bon !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]