L'UFC Que Choisir critique " l'illimité " des forfaits 3G

Le par  |  5 commentaire(s)
ufc_logo

Dans une étude en ligne qu'elle publie, l' UFC Que Choisir s'en prend à la notion d' "illimité" mise en avant pour les forfaits data 3G, notant le mécontentement des usagers face aux restrictions.

ufc_logoCe n'est pas la première fois que l' UFC Que Choisir critique la notion d' " illimité " des offres des forfaits mobiles, au vu du nombre de restrictions imposées par les opérateurs. Et même les premiers concernés reconnaissent parfois qu'ils sont allés trop loin et appellent le secteur à une remise à plat des pratiques.

Dans une enquête disponible en ligne, l' UFC Que Choisir note que " 41% des consommateurs ne sont pas satisfaits de la connexion 3G de leur téléphone mobile ", entre débits amoindris ( 21% ) du fait d'un passage inopiné en EDGE, voire en GPRS, et connexions 3G faiblardes, loin des débits promis ( 29% ).

Et 60% des personnes interrogées et se classant dans la catégorie " pas du tout satisfaites " indiquent ne jamais pouvoir accéder à la 3G dans de bonnes conditions. Mais les déceptions portent aussi sur les usages : 60% des personnes interrogées soulignent les lenteurs d'accès aux sites Internet traditionnels, 28% n'utilisent pas les réseaux sociaux sur mobile et 30% trouvent que c'est trop lent. Il faut vraiment que les sites soient bien adaptés sur smartphone pour que le niveau de satisfaction remonte significativement.


Stop à l'abus de langage
Mais si la technique est une chose ( et dépend de nombreux facteurs ), l'argument marketing en est une autre. Et de ce côté, la notion d' " Internet illimité " largement mise en avant par les opérateurs passe assez mal à la fois sur le bridage des usages ( pas de VoIP, pas de P2P, pas de newsgroup... ) et sur la limitation imposée en volume, associée à la notion de fair use, ou sur la taille des fichiers téléchargés alors qu'aucune information n'est fournie par ailleurs.

Beaucoup d'utilisateurs ont  également le sentiment que leur débit de connexion est bridé ( ce qui s'est révélé vrai dans certains cas ), même dans le cadre du fair use, et le constatent par eux-mêmes : 59% des débits déclarés sont sous la barre de 1 Mbps alors que le débit maximal théorique promis est de 7,2 Mbps. Même sans vouloir être toujours en débit de crête, cela ne fait pas beaucoup et c'est bien loin des promesses.


Il faut que ça change !

Constatant ces insuffisances, l' UFC Que Choisir a décidé de saisir les pouvoirs publics pour obtenir un meilleur encadrement réglementaire de l'Internet " illimité ". L'association demande notamment de n'employer le terme " Internet " dans les offres que lorsque tous les usages y sont permis et appelle à l'arrêt de la mention " illimité " dans les offres soumises à un quota de données échangeables.

Enfin, elle demande à ce que les opérateurs soient obligés de fournir une information plus complète ( " claire et précise " ) sur les " caractéristiques du service fourni ( vitesse, couverture, saturation des réseaux, etc ). "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #664811
Il était grand temps, j'y pensais justement y'a quelques semaines.

Faut qu'ils arrêtent avec leurs termes mensonger.
Le #664871
Chouette ! Pourvu que ça fasse bouger les choses, la 3G+ à 384kpbs j'en ai un peu marre
Le #665041
ca fait des années que c comme ca. les assoc et les usagers disent tous que ce sont des methodes de brigands mais personne ne bouge pour faire un vrai procès(a quand la class action en France ???) et l'état laisse faire. La dgccrf va te plomber s'il mange un demi gramme de produit dans un paquet, et la rien ! qui protège ces opérateurs , on se le demande ...
Le #665081
Tiens un petit test effectué par un collègue de bureau : iPhone 4G application SpeedTest abonnement Orange - >6Mbits en réception et 2MBits en émission (plus rapide que l'adsl ;-) !!!

Même test effectué au même endroit même moment (rueil malmaison) avec un iPhone 3GS sur Bouygues ->1,7Mbits en réception, 400Kbits en émission.

Les tests on été refait plusieurs fois et Orange oscille entre 4 et 6Mbits et Bouygues reste toujours aussi faible (quoique plus de 1Méga c'est déjà pas mal pour surfer avec un smartphone).

Moi avec ma liaison SFR pourrie à la campagne j'hésite toujours entre SFR et Bouygues, le problème est que je ne sais pas si Bouygues sera mieux ou pire.

Du coup je ne suis toujours pas décidé à prendre un smartphone pour découvrir les joies du développement JAVA sur Android.


patheticcockroach Hors ligne VIP 7462 points
Le #665681
Bah, depuis le début c'est de la publicité mensongère: leur internet "illimité" n'est tout simplement pas "illimité". Comme le dit tiseult, un bon gros procès leur ferait du bien à ces voyous d'opérateurs...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]