UFC : en finir avec les abus de la notion d'illimité

Le par  |  3 commentaire(s) Source : UFC Que Choisir
UFC Que Choisir

Illimité par ci, illimité par là...les opérateurs mobiles n'ont pas manqué de vanter les mérites de leurs forfaits en y plaçant ce terme terme magique, souvent abusivement. Mais le temps des engagements raisonnables est venu.

UFC Que ChoisirLes forfaits mobiles portant la mention "illimité" se sont multipliés ces dernières années, qu'il s'agisse de services voix ou data, même si la réalité de cette notion connaît la plupart du temps des bornes signifiées en tous petits caractères.

Certains opérateurs avaient appelé d'eux mêmes à l'arrêt de cette surenchère pendant que d'autres ont continué d'utiliser la ficelle tant et plus. Les choses pourraient enfin changer avec la prise d'engagements par les opérateurs auprès du CNC ( Conseil National de la Consommation ) qui vient d'émettre une recommandation sur l'usage du terme "illimité".

Selon cette dernière, il ne sera plus possible de parler d'illimité dans un forfait lorsque des limites sont imposées, comme le bridage du débit au-delà d'une certaine quantité de données consommée ou quand certains services manquent à l'appel ( VoIP, souvent, et les opérateurs risquent bien de se faire taper sur les doigts prochainement par la Commission européenne, ou usage modem ).

De même, les noms de forfaits évoquant la notion d'illimité devront être évités ( il va falloir repenser l'appellation de la série IIlimythics chez SFR... ). L'UFC-Que Choisir note cependant que certains éléments limitatifs pourront être conservés afin de lutter contre les abus et la fraude : une offre illimitée pourra tout de même avoir un temps d'appel par correspondant ou un nombre de correspondants limités, par exemple, mais il faudra clairement les faire apparaître dans la présentation de l'offre.


Pas de caractère contraignant
De plus, le CNC entend encadrer un peu la notion " 24/24 " en demandant aux opérateurs de préciser ce qui fait l'objet de l'accès 24/24 ( appels voix, data... ) au lieu de laisser planer le doute sur la nature illimitée de l'ensemble de l'offre.

Enfin, il est demandé aux opérateurs de fournir des indicateurs de consommation data. L'UFC-Que Choisir se félicite de l'initiative du CNC mais note qu'elles arrivent très tard, sachant que le Conseil avait été mandaté en 2008 et qu'il faudra attendre au mieux jusqu'en juin prochain avant que ces recommandations n'entrent effectivement en vigueur...et que les opérateurs n'ont aucune obligation de les respecter.

La vigilance est donc toujours de mise côté consommateurs et la notion de forfait illimité ne doit pas faire oublier de vérifier les limitations de l'illimité dans les petits caractères des contrats.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #876841
de toute façon. Il ne leur reste que quelque jour à vivre.
Le #876951
c'est clair qu'il y a des abus.
j'ai internet en illimité sur mon smartphone, mais uniquement en "vue mobile". Si je paramètre mon smartphone pour voir les site en "vue PC", SFR me facture une option modem...
le comble, c'est que je ne peux pas aller sur le site portail de SFR ! www.sfr.fr est redirigé sur m.sfr.fr en vue mobile... :?
Le #877411
Les forfaits illimythics de SFR n'existe plus depuis l'année dernière et quasiment plus aucun forfait ne porte la mention d'illimité pour la Data soit dit en passant.

Quand a savoir si Free va déclencher le raz de marée que certain croit attendre...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]