Fibre optique : les copropriétaires devraient attendre

Le par  |  24 commentaire(s)
fibre optique

L' UFC-Que Choisir tire la sonnette d'alarme et conseille aux copropriétaires d'attendre avant de lancer les grands travaux d'équipement de leurs bâtiments en fibre optique.

Fibre optiqueDans un communiqué, l'association de défense des consommateurs, UFC-Que Choisir, titre : Copropriétaires, il est urgent d'attendre ! et se dit très préoccupée par la situation actuelle et le flou relatif entourant le déploiement de la fibre optique, arguant que les FAI procèdent avec précipitation afin de préempter au plus vite les zones géographiques les plus intéressantes.

L'association rappelle que l'équipement de bâtiments en fibre optique implique de lourds travaux de génie civil, coûteux et générant beaucoup de nuisances. De fait, le FAI qui déploie en premier son réseau dans une copropriété sera vraisemblablement le seul à le faire et se place en position de monopole. Il n'existe aujourd'hui aucun cadre réglementaire contraignant les FAI à partager leurs réseaux (sans compter l'absence de normalisation des installations), si le consommateur n'est pas satisfait et souhaite changer d'opérateur, il devra déménager.

L' UFC-Que Choisir déclare ainsi soutenir pleinement l' Autorité de régulation des télécoms ( ARCEP ) dans sa volonté d'encadrer cette activité, avec pour objectif de contraindre les FAI à louer leur réseau à leurs concurrents lorsqu'un consommateur souhaite bénéficier des services d'un opérateur alternatif.

En conséquence, l' UFC-Que Choisir conclut en conseillant aux copropriétés de ne pas se précipiter et d'attendre une clarification de la législation avant d'accepter l'installation de la fibre dans leurs habitations.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #187015
Je suis d'accord avec UFCQC mais les FAI n'ont aucun intérêt à ne pas partager leur équipement.
De toute façon, si un monopole s'installe l'ACERP régulera et imposera le partage.

On vera bientôt : "Ce batiment est Fibré Orange". Bientôt un critère de sélection dans les agences immobilières ?

Bref le partage de matériel je trouve ça un peu con. Ils y en a un qui se ruinent pour mettre du matos et les autres en profite sans aucun risque
Le #187018
??
L'UFC soutient l'ARCEP ?
Je comprends pas.. on dirait que l'ARCEP est une autorité qui n'a aucun pouvoir vu comme est tourné la phrase.
Moi je trouve impensable que les FAI qui fibre un immeuble puisse imposer aux locataires / propriétaire de déménager si il ne souhaite pas etre chez cet opérateur..
Donc je sens qu'il va vite y avoir des accords de réciprocité pour utiliser l'infrastructure d'un opérateur. Si accors non amicaux, imposés par l'autorité qui fait foi : l'ARCEP
Le #187022
"Je suis d'accord avec UFCQC mais les FAI n'ont aucun intérêt à ne pas partager leur équipement."
--
Bien sur que si, tu crois que c'est pour quoi qu'ils se sont tous jetes ensemble dessus?
Dans l'etat actuel des choses, comme peu de syndics accepteront de faire deux fois, voir trois fois les meme travaux, plus le manque de place dans les immeubles, ca sera une seule fibre par immeuble.
Et comme pour l'instant il n'y a aucune obligation de partage des equipement, et comme ft a fait expres de choisir une technologie qui rend difficile la mutualisation des fibre, ca risque d'etre le cas a terme...
Le #187025
sauf pour free qui a choisit le peer to peer (point a point) qui tres facilement degroupable comme une ligne telephonique

mais sinon j'espére que cela vas avancé car pour l'instant chacun fait un peu ce qu'il veut

mais sinon je me pose la question sur le degroupage sur le choit de la technologie du gpon
Le #187027
"sauf pour free qui a choisit le peer to peer (point a point) qui tres facilement degroupable comme une ligne telephonique"
--
Oui, c'est pour ca que je citais FT
Encore une fois, et pour changer, free joue le jeu, et ft...
Le #187029
Suffit de prévoir des trous un peu plus larges au départ pour pouvoir passer plusieurs fibres.
Le #187030
@jvachez : ce qui revient cher, ce n'est pas l'énergie consommée pour percer le trou, c'est la fibre elle-même (et sa pose)

La fibre optique devenant à terme quelque chose d'indispensable pour le pays, je pense que l'état aurait dû gérer les choses comme pour les autoroutes, c'est à dire passer des appels d'offres pour une construction et une gestion privée (mais encadrée) des réseaux, avec un découpage des territoires.
Le #187031
Santos: oui, pour le coup, c'est la concurrence qui risque de ne pas profiter au consommateur, contrairement a ce qui s'est passe pour l'adsl.
Le #187033
Santos >la première pose revient cher, pour la deuxième suffit de la pousser dans les tuyaux de la première, si c'est suffisamment large çà fait 0 travaux.
Le #187034
Bizarre, j'ai vu une vidéo il y a peu qui montrait l'installation de la fibre optique par orange, et le mec expliquait qu'il amenait la fibre jusqu'a l'immeuble, puis qu'ensuite, n'importe quel fai pouvait se brancher à partir d'ici pour raccorder l'abonné.
Bien sur, en payant la location de la ligne FO à orange.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]