UltraViolet : le DRM global pour remplacer le DVD

Le par  |  16 commentaire(s)
UltraViolet

L'industrie du divertissement confirme son intention de lancer cette année un nouveau format pour prendre la relève du DVD. UltraViolet doit faciliter le transfert des droits numériques.

UltraVioletLe format UltraViolet avait déjà fait parler de lui fin 2010. À l'occasion du CES 2011, il s'est rappelé au bon souvenir des consommateurs. Son apparition est prévue pour l'été prochain via tout un ensemble de produits et services compatibles et un lancement officiel espéré pour d'ici la fin de l'année, d'abord au Royaume-Uni et au Canada.

Derrière cette technologie UltraViolet, on retrouve les membres du Digital Entertainment Content Ecosystem ( DECE ) qui œuvrent à son adoption avec les spécifications idoines. Ce consortium réunit des studios hollywoodiens, des fabricants d'électronique et vendeurs, des intégrateurs et vendeurs de DRM...

Pour UltraViolet, une liste de 56 soutiens est affichée : Warner Bros., Sony Pictures, Fox, NBC Universal mais aussi Cisco, Comcast ou encore Best Buy, Toshiba, Microsoft. Dans cette liste hétérogène, une absence est notable, celle de Disney ainsi que d'Apple ( une compatibilité avec des appareils Apple grâce à une application Netflix mais pas d'achat via iTunes ). Déjà un petit pavé dans la marre de ce qui préfigure de DRM global.

UltraViolet permet en effet de faciliter le transfert des droits numériques sur du contenu ( film, série TV... ) d'un appareil ou d'un service certifié à un autre. Toute la gestion s'effectue par l'intermédiaire du Cloud et le contenu devient accessible pour des appareils connectés. L'acquéreur d'un contenu peut créer un compte pour jusqu'à six membres d'un même foyer et enregistrer jusqu'à douze appareils.

L'achat n'est pas forcément dématérialisé dans la mesure où l'achat d'un DVD physique pourra également donné lieu au stockage dans le Cloud du film concerné et sa disponibilité via le compte UltraViolet. Le DECE présente néanmoins UltraViolet comme le successeur du DVD, et une technologie à même de supporter plusieurs types de DRM.

Président du numérique chez Warner Bros., Thomas Gewecke a déclaré selon des propos relayés par l'AFP : " chaque fois que vous achetez un film, il est stocké sur un compte virtuel. […] Il n'y a plus à s'inquiéter que le disque dur soit saturé ou tombe en panne, ou que l'appareil ne soit pas compatible. " De quoi limiter la tentation d'opérer une copie pour usage privée et les dérives que cela peut générer ?

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #734681
Moi pas comprendre, UltraViolet remplace le DVD ? Bonjour nous avons découvert une nouvelle graine de café qui va remplacer la cafetière !
Nan faut m'expliquer là, UltraViolet est un système reposant sur un compte unique permettant de stocker du contenu protégé ou un support physique ? Car aux dernières nouvelles le remplaçant du DVD est le Blu-ray pour moi.
Le #734691
qu'ils crèvent !
Le #734701
Avec UltraViolet on achete le droit de lire un film. Apres les ayants droits disent sur quels supports et sur quelles durees on peut en profiter. En fait on achete juste un DRM. Ils sont fort tout de même, les films ne se vendent pas, on a qu'à vendre du DRM...
Ils ont toujours pas compris que pour vendre on doit être à l'écoute des consommateurs.

Le #734711
trop con,ils ne veulent pas comprendre .
Le #734721
"chaque fois que vous achetez un film, il est stocké sur un compte virtuel. Il n'y a plus à s'inquiéter que le disque dur soit saturé ou tombe en panne]"

- Par contre, je m'incuiète qu'on me supprime mes notes du livre 1984 (http://techno.branchez-vous.com/actualite/2009/07/1984_amazon_efface_a_distance.html)
- Par contre, je m'inquiète qu'on me supprime mon DVD de documentaire sur WikiLeaks
- Par contre, je m'inquiète qu'on regarde ce qui est stocké dans le cloud (http://www.developpez.com/actu/21068/Google-licencie-un-ingenieur-qui-accedait-aux-donnees-privees-des-utilisateurs-et-ce-n-est-pas-une-premiere-inquietant/)

Et je n'ai pas peur que mon disque tombe en panne, je sais faire des sauvegardes/backups et le prix des HDD est relativement faible

"ou que l'appareil ne soit pas compatible."
- Mon lecteur DVD est compatible tout DVD respectant le standart.
- Mon lecteur de musique est compatible mp3, ogg, flac, wav.
- Mon ebook reader est compatible epub et html,
Il peut lire ce que je veux et pas ce que certaines entreprises veulent que je lise.
Le #734741
On veut savoir ce que tu achètes et sur quel appareils tu le lis, combien il y a de personnes chez toi, la couleur de la culotte à ta femme.......
Le #734761
L'argutie fallacieuse sur le droit d'auteur (dont le but premier est de vaseliner toujours plus profondément le consommateur) me fait toujours sourire tant elle est grotesque.

Je pense pouvoir dire sans me tromper que ce DRM porte mal son nom ça n'est clairement pas ultraviolet qu'il devrait s'appeler, mais plutôt ultra- violé (la rondelle du consommateur/client)

Le #734781
Le #734801
"L'argutie fallacieuse sur le droit d'auteur (dont le but premier est de vaseliner toujours plus profondément le consommateur) me fait toujours sourire tant elle est grotesque. "
Dans ton travail si un jour ton patron te dis, "ce mois-ci ce n'est pas la peine que je te payes car j'ai téléchargé gratuitement le fruit de ton travail sur internet", je doute que tu acceptes sans broncher.
Quand on voit ce que peut coûter à produire certain film, je pense que les DRM et autres hadopi ne sont pas prêt d'être allégés, tant que le "con"-sommateur considérera qu'il doit profiter de tout sans jamais rien débourser.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]