USA : 4 % des ados contactés pour envoyer des photos osées

Le par  |  8 commentaire(s)
enfants ordi

Selon une étude, 4 % des adolescents états-uniens ont déjà eu affaire à quelqu'un sur le Web leur demandant d'envoyer des photos à caractère sexuel d'eux-mêmes.

Enfants ordiD'après cette étude du Centre de Recherche sur les Crimes Contre les Enfants de l'Université du New hampshire, c'est donc un jeune sur 25 qui a été contacté par des individus sur Internet afin d'envoyer des photos de lui dans le plus simple des apparâts. Et sur 65 jeunes ayant affirmé avoir reçu une telle demande ( sur 1 500 ), un seul s'y est malheureusement plié.

Mais cela n'est pas encore suffisant indiquent les chercheurs qui établissent à plusieurs milliers le nombre d'adolescents ayant fournis ces photos dans l'ensemble des Etats-Unis. " Une des choses qu'il est nécessaire de commencer à faire est de parler directement aux enfants et de les informer des implications criminelles de ce genre de situations, de les encourager à être attentifs à celles-ci et à les rapporter ", a indiqué Kimberly J.Mitchell, professeur-chercheur à l'Université du New Hampshire, selon des propos relayés par Associated Press.

Elle a déclaré que les adolescents s'engageant dans de telles pratiques - et pas seulement les gens qui leur demandent des photos - sont potentiellement passibles d'enfreintes aux lois contre la pornographie infantile. Il se peut, selon elle, que les enfants ou ados ne soient pas conscients de la manière dont ces photos peuvent circuler, imaginant que l'image envoyée ne restera que sur l'ordinateur du destinataire.

Securite internet small" C'est vraiment une question d'abondance technologique et de vie privée à un âge où l'on se découvre sexuellement. Il s'agit d'un moment de mauvaise appréciation qui pourrait les suivre pendant des années avant d'être réalisé ", a déclaré Michelle Collins, directrice de la division Enfants exploités de l'organisation gouvernementale National Center for Missing and Exploited Children, groupe ayant participé à l'élaboration de cette étude.

Collins a par ailleurs ajouté que les parents devraient discuter avec leurs enfants de leurs responsabilités personnelles avant d'envisager l'utilisation d'appareils permettant de prendre des photos, y compris les téléphones mobiles.

L'étude, basée sur un questionnaire téléphonique de 1 500 internautes âgés de 10 à 17 ans, a une marge d'erreur de plus ou moins 2,5 points.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #178210
Faudrait déja savoir sur les 4% en question, combien sont en faite la demande d'ados prépuberbe qui demandent ça et jouent les petits pervers, car ils sont derrière un écran.

Car bon, on rencontre pas des individus "par hasard" sur internet, c'est forcement dans des lieux de discutions (AIM, forums, jeux en ligne,...) et bien souvent, en face, c'est ni plus ni moins qu'un gosse "qui ose" car il a une impression d'impunité et de secret

Bref, bien souvent, c'est plus du touche pipi entre pré-ados que de "l'exploitation sexuelle", sauf qu'à mon (notre ?) époque, on le faisait pas par internet.
Le #178212
Chitzitoune: oui, mais internet fait peur, donc on le diabolise.
Je suis sur que tu te balades dans la rue, et que tu demandes au hasard a des gens s'ils pensent qu'on trouve facilement du materiel pedophile sur internet, ils vont te repondre que oui.

Alors que franchement, pour trouver des trucs pedophiles, faut _vraiment_ chercher.

A mon avis, y'a plus d'agression sexuelles en sortie de boites, qu'apres de la pseudo drague sur internet, mais quand on comprend pas quelque chose, on en a automatiquement peur.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #178219
+1 aux deux.

Mais Internet a bon dos pour être un bouc émissaire de toutes les carences d'autres composantes de la société.
Le #178230
Oh les cochons.. Shocking !
Les ricains...
Le #178238
jicebe: je suis sur que t'as a peu pres autant (en pourcentage) de parents francais qui ont peur de ce qui pourrait arriver a leur cher bambin sur caramail.
Le #178244
Je voulais dire par là que Tartuffe, qui est au départ un personnage "français" (quoique...)de Moliere, a été largement adopté par nos amis "étasuniens", et ce dans leurs moeurs les plus profondes, et d'une maniere abusive(ce que voulait justement démontrer - et dénoncer- Moliere).
A présent, je ne connais pas caramail (moi..), donc je ne peux juger de ce que j' ignore...cest vrai!
Mais peut-être qu'on s'est mal compris ?
Le #178245
@jicebe : caramail, c'était le chat quasiement obligatoire tout pré ados boutonneux qui se respectaient y'a en gros 10 ans (et je doute que ça a changé, si ça existe encore)

Style, ASV, ta 1 webkam ?

C'est justement le genre de chose à quoi je pensais en parlant des personnes qui demandent des photos "osées", sans pour autant être des vilains pédophiles, comme on essaye de faire croire qu'internet en regorge à tous les coins de rues.

Et comme edzilla, je suis sur que certains parents, si ils lisaient ce qui se dit, penseraient aussitôt au pire, alors que c'est bourré de gamins qui se lachent derrière l'écran.

(accessoirement, c'était sûrement le chat le plus mal sécurisé que j'ai jamais vu, où n'importe qui pouvait être admin, et avec un taux de "maintenance" supérieure à la normale )
Le #178260
Chitzitoune: d'ailleurs, j'ai jamais compris pourquoi ils se prenaient la tete a reinventer la roue, c'etait l'epoque irc, ca aurait probablement pas été dur de faire un client irc web (genre cgiirc), les problemes de securite auraient ete moins flagrants
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]