La vente en ligne tient la forme en France

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Fevad
panier

La vente en ligne se porte toujours très bien en France, et malgré un rythme de croissance qui affiche un ralentissement, le secteur continue d'afficher de nouveaux records chaque trimestre.

D'après les derniers chiffres de la Fédération e-commerce et vente à distance ( Fevad), la vente à distance aurait enregistré plus de 13,3 milliards d'euros entre avril et juin 2014 en France, soit une hausse de 10,5% sur l'année.

fevad Selon la fédération, l'objectif des 60 milliards d'euros générés par le secteur est tout à fait viable d'ici la fin de l'année. Actuellement, la France compte 147 000 sites marchand, contre 128 000 en 2013, 90 000 en 2011 et à peine 60 000 il y a cinq ans. D'ici la fin de l'année, la Fevad estime qu'il pourrait y avoir 160 000 sites marchands dans l'hexagone.

Malgré tout, si les acteurs sont nombreux, la répartition de la majorité des ventes se limite à une poignée de grands acteurs. Amazon capte ainsi 34,5 % du marché en ligne, suivi de Cdiscount avec 21,1 % devant la Fnac avec 19,5%.

Le panier moyen des consommateurs français est en baisse au dernier trimestre : 82 euros par commande. Pourtant, le nombre de commandes est en progression, puisqu'en moyenne, les Français réalisent 6 commandes par trimestre pour un total de 448 € dépensé en ligne par trimestre et par foyer.

Du côté des moyens mis en oeuvre pour acheter, l'utilisation des réseaux mobile a progressé de 36 % en un an. " Les ventes dépassent désormais 20 % du volume d'affaires." Les achats depuis un mobile représentent ainsi 14 % des ventes totales ( hors places de marché).

Malgré ces chiffres encourageants, la Fevad indique que le rythme de croissance a tendance à ralentir. Une situation qui s'explique par l'arrivée à maturité du secteur autrefois en retard sur les tendances constatées sur les marchés internationaux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1810310
Que la vente en ligne se porte bien (merci pour elle au passage ) OK ! mais au détriment d'abord des petits commerces, ensuite au détriment (très léger certes ) des grandes surfaces, quoique celles-ci possèdent leur site de vente en ligne.
Cela nuit à l'emploi, car tout le monde ne peut pas se recycler dans le e-commerce ....!
Le #1810329
Cela nuit à l'emploi ? Et qui réalise ces sites d'e-commerce ? Qui entretient les serveurs qui hébergent ces sites ? Qui met à jour ces sites ? Qui prépare les colis à expédier ? Qui achemine ces colis, ...etc ... Certains emplois disparaissent (souvent les moins qualifiés ) mais d'autres se créent ou se "recyclent" . C'est ca une "révolution industrielle"
Le #1810337
Ulysse2K a écrit :

Cela nuit à l'emploi ? Et qui réalise ces sites d'e-commerce ? Qui entretient les serveurs qui hébergent ces sites ? Qui met à jour ces sites ? Qui prépare les colis à expédier ? Qui achemine ces colis, ...etc ... Certains emplois disparaissent (souvent les moins qualifiés ) mais d'autres se créent ou se "recyclent" . C'est ca une "révolution industrielle"


Tu soulèves l'aspect avantageux du e-commerce en général avec ses points positifs. Cependant, je t'invite à considérer l'autre facette, un peu moins glorieuse du e-commerce (que tu ne vois peut-être pas si tu habites dans une grande ville)
c'est que les commerçants locaux des villes de moins de 10 000 habitants souffrent d'une concurrence agressive des gros mastodontes du commerce en ligne, déjà qu'ils ont la concurrence des grandes surfaces,
beaucoup de commerces de proximité se ferme,
le personnel de ces petites boites ne retrouve pas l'équivalent de leur dernier emploi ...ils doivent repartir sur d'autres bases ....
Ensuite tu parles de "révolution industrielle" mais les plus "gros" e-commerces ne payent pas toujours l'intégralité de leurs impôts ou taxes à l'Etat français ...
leur business est juteux pour eux ....mais pour faire fonctionner l'économie française, ça l'est un peu moins !
Et pour finir, les salariés de ces boites de e-commerce ne sont pas forcément plus heureux que dans le privé, ou le public !
Et pas seulement qu'en France =>https://www.youtube.com/watch?v=ihyiEcnUjdI
Le #1810341
DeepBlueOcean a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Cela nuit à l'emploi ? Et qui réalise ces sites d'e-commerce ? Qui entretient les serveurs qui hébergent ces sites ? Qui met à jour ces sites ? Qui prépare les colis à expédier ? Qui achemine ces colis, ...etc ... Certains emplois disparaissent (souvent les moins qualifiés ) mais d'autres se créent ou se "recyclent" . C'est ca une "révolution industrielle"


Tu soulèves l'aspect avantageux du e-commerce en général avec ses points positifs. Cependant, je t'invite à considérer l'autre facette, un peu moins glorieuse du e-commerce (que tu ne vois peut-être pas si tu habites dans une grande ville)
c'est que les commerçants locaux des villes de moins de 10 000 habitants souffrent d'une concurrence agressive des gros mastodontes du commerce en ligne, déjà qu'ils ont la concurrence des grandes surfaces,
beaucoup de commerces de proximité se ferme,
le personnel de ces petites boites ne retrouve pas l'équivalent de leur dernier emploi ...ils doivent repartir sur d'autres bases ....
Ensuite tu parles de "révolution industrielle" mais les plus "gros" e-commerces ne payent pas toujours l'intégralité de leurs impôts ou taxes à l'Etat français ...
leur business est juteux pour eux ....mais pour faire fonctionner l'économie française, ça l'est un peu moins !
Et pour finir, les salariés de ces boites de e-commerce ne sont pas forcément plus heureux que dans le privé, ou le public !
Et pas seulement qu'en France =>https://www.youtube.com/watch?v=ihyiEcnUjdI


"beaucoup de commerces de proximité se ferme," ... Ce n'est pas la faute des e-commerces mon ami Ca, c'est le système qui "persécute" les petits commerçants et indépendants en laissant les gros faire leur scandaleux business.

"le personnel de ces petites boites ne retrouve pas l'équivalent de leur dernier emploi" ... Encore une fois, c'est notre système qui est responsable. On écrase les employeurs de charges et puis on s'étonne qu'on ne veut plus engager.

Perso, une bonne politique de l'emploi ne passe pas par des primes ridicules et éphémères mais par un allègement substantiel des charges patronales. Si cela ne bouge pas, les employeurs ne bougerons plus également

Le #1810349
Je reconnais là, ta fibre intellectuelle et ton côté très analyste ....
Je me permets de t'indiquer des "stats" de l'INSEE sur ma région, mais je pense que pour d'autres régions ce doit être approximativement pareil

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=4&ref_id=20500

Je suis certain que le e-commerce ne parviendra jamais à égaler ces statistiques !!!

Le commerce physique c'est la vie d'une nation !!!!
le commerce virtuel se remplit les poches, et ne contribue que peu à la dynamique locale
Le #1810356

La vente en ligne tient la forme en France


Parce que les boutiques physiques ont des prix beaucoup trop élevés sans que l’avantage procuré par l'aspect physique soit bien important (d'autant que la plupart des vendeurs ne connaissent pas le produit mais font juste semblant de le connaître et que les sites de test renseignent souvent mieux) !
Le #1810365
cycnus a écrit :


La vente en ligne tient la forme en France


Parce que les boutiques physiques ont des prix beaucoup trop élevés sans que l’avantage procuré par l'aspect physique soit bien important (d'autant que la plupart des vendeurs ne connaissent pas le produit mais font juste semblant de le connaître et que les sites de test renseignent souvent mieux) !


Sauf que si tu enlèves tous les commerces physiques de France, tu exploses la Nation par le chômage de quelques millions de chômeurs supplémentaires ....
Et, si tu enlèves les commerces virtuels, l'impact sur la société sera moindre
Le commerce physique est irremplaçable !!!
Le commerce virtuel n'est pas indispensable ....!!!!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]