Les ventes en ligne ne connaissent pas la crise

Le par  |  2 commentaire(s)
panier

Les ventes en ligne se portent bien avec plus de 12 milliards d'euros dépensés au second trimestre en France. Même le panier moyen du cyberacheteur repart à la hausse.

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance a publié cette semaine le bilan des ventes en ligne pour le deuxième trimestre 2013. Elles ont enregistré une hausse de 16 % sur un an avec quelque 12,2 milliards d'euros dépensés.

panierLa Fevad observe la poursuite de la progression pour les secteurs de la high-tech / électroménager et de l'habillement, et parle de montée en puissance pour des marchés comme celui de la grande consommation et frais libre-service, soit le drive et la livraison à domicile qui sont très à la mode.

Au second trimestre, 32,6 millions d'internautes ont effectué des achats sur Internet, soit +3 % et 816 000 cyberacheteurs supplémentaires en un an. Ils ont réalisé en moyenne 5,5 achats en ligne et dépensé 476 euros contre 453 euros il y a un an.

Le panier moyen d'un achat a ainsi avoisiné  87 euros. C'est la première fois qu'il remonte après 24 mois consécutifs de baisse.

La Fevad souligne par ailleurs la progression soutenue des ventes sur mobile : " en 2013, le chiffre d'affaires de l'Internet mobile représentera environ 6 fois celui de l'année 2011 ".

Le nombre de sites marchands actifs en France a encore augmenté pour arriver à 128 000 avec l'ajout de 5 000 nouveaux sites au second trimestre. Pour les audiences des sites d'e-commerce, Médiamétrie a établi le Top 15 ci-dessous :

Mediametrie-audience-ecommerce-T2-2013 

Complément d'information
  • Cashback : le nouveau moteur des ventes en ligne
    Lancé dans les années 1970 aux États-Unis, le cashback est désormais relancé par les sites de vente en ligne et les marques qui l'emploient de plus en plus souvent comme un argument permettant de favoriser les ventes.
  • Black Friday : des ventes en ligne record en France
    Peu pratiqués les années passées, les soldes du Black Friday ont véritablement explosé cette année en France, avec des chiffres records pour les sites de vente en ligne.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1504422
Comme toujours dans ce genre de statistiques, on remarque que ce sont les grosses multinationales qui raflent la plus grosse part du gâteau !
La même tendance existe pour les commerces physiques, les enseignes de renommée nationale ou internationale ayant pignon sur des grands axes, ont des chiffres d'affaires exponentiels.
Le simple créateur d'un site de e-commerce arrive à peine à percer au niveau de son chiffre d'affaire.
Ce qui m'étonne, c'est l'absence de sites, genre "Le Bon Coin" ou "Vivastreet" ...etc... qui pourtant doivent avoir une fréquentation assez soutenue, bien que leur ventes soient au profit des particuliers.
Le #1504722
"Même le panier moyen du cyberacheteur repart à la hausse. " ... Et on bat des records de faillites ... Faut qu'on m'explique
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]