Les militaires US auront bientôt la mémoire dans la peau

Le par  |  26 commentaire(s)
Puce RFID

Le temps n'est plus très loin où l'on nous implantera une puce RFID sous la peau, afin de mieux nous soigner en cas de problème de santé, nous dit-on.

Le temps n'est plus très loin où l'on nous implantera une puce RFID sous la peau, afin de mieux nous soigner en cas de problème de santé, nous dit-on. Il est une catégorie de personnes qui risque de ne pas avoir le choix : les militaires américains...


Tout part d'une bonne intention...
Puce rfidLa firme américaine VeriChip, filiale d'Applied Digital, est l'une des nombreuses sociétés qui ont obtenu un agrément de l'administration américaine pour tester en conditions réelles des technologies frappées du sceau du secret. La spécialité de VeriChip, ce sont les puces RFID, et sa dernière idée en date est d'en implanter sous la peau des personnels des forces armées américaines, afin de mieux traiter leurs blessures sur le terrain. Mais ce n'est pas sans risque.

Bien qu'elle ait obtenu une certification de classe II de la part de la Food and Drug Administration, la technologie proposée par VeriChip est tout de même relativement intrusive, puisqu'elle suppose d'implanter une puce RFID de la taille d'un grain de riz sous la peau. L'opération doit se faire dans des conditions optimales de propreté, bien entendu, mais une fois en place, la puce... n'y restera pas forcément ! De même, elle peut occasionner des allergies, voire se détériorer dans certaines conditions de chaleur extrême, et rendre certaines imageries médicales inopérantes. Enfin, il convient de choisir soigneusement l'endroit où elle sera implantée, car en cas de perte d'un membre lors d'une explosion, par exemple, adieu les données...


Rapport bénéfice-risque
VeriChip et la FDA ont conscience des risques, mais en ces temps où les forces armées américaines sont déployées aux quatre coins du monde, parfois sur des théatres d'opération où le risque physique est omniprésent, la perspective de regrouper sur une simple puce RFID toutes les informations médicales relatives à un militaire est alléchante. Du fait qu'elle est inerte, autrement dit qu'elle n'émet aucun signal, la puce RFID ne peut servir à localiser la personne qui la porte ; elle n'a pas besoin non plus d'une source d'énergie pour fonctionner. Les informations qu'elle regroupe sont chiffrées, rassemblées dans une base de données dont l'accès requiert un identifiant et un mot de passe.

L'implantation de ces puces auprès des forces armées américaines devrait commencer dans les prochains mois, sur la seule base du volontariat, au départ. Si l'expérience est probante, une généralisation est envisageable. Des voix s'élèvent outre-Atlantique pour pointer du doigt les failles du système. Ainsi, en implantant des lecteurs RFID un peu partout, et en augmentant leur portée, il deviendrait réellement possible de suivre à la trace toute personne qui se serait faite implanter une telle puce. Au-delà de ce simple problème de respect des libertés individuelles, certains rappellent que les lecteurs RFID les plus récents peuvent fonctionner sur de larges gammes de fréquences, et pourraient donc lire le contenu de plusieurs puces à la fois, si on le leur demandait.

Quand on sait qu'il est possible de dupliquer le contenu d'une des puces qui équipent nos nouveaux passeports...


Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #128171
De pire en pire l'opération de fichage de toute cette population aurait donc commancée'

Si j'ai bien compris les possibilités offertes par ces puces, avec un récepteur qui va bien, il sera possible de lire leur contenu à distance. Fini la liberté individuelle donc.

Ca me dépasse....
Le #128172
edit du doublon:Désolé.. c'est la tramblote du matin

Le #128174
@ENzoliv : il est impossible de lire à distance.

Enfin si, mais très courte distance. Le Pass navigo est un une RFID
Le #128176
La distance de lecture d'un tag RFID dépend principalement de la puissance d'émission du lecteur. Le lecteur Navigo a une faible puissance, donc une distance de lecture très courte. Avec les lecteurs ad-hoc, on passe à des distances qui se compte en dizaines de mètres...
Le #128179
c'est pasde la puissance de lecteur que ca dépend mais de l'émission, donc de la puissance de la puce.
Mais, je crois pas qu'on mette de batterie sous la peau du soldat. Donc on opterai surement pour un système à la Navigo (induction) et donc petite distance.

De toute façon pour le moment on en est aux bonnes intentions. Et pour soigner, pas besoin de grandes distances.
Ce sera pour après ça
Le #128181
En fait après réflexion, je comprend ce que tu veux dire par "puissance du lecteur" gguigui. Tu vuex parler de l'induction réalisée par le lecteur ... Soit, mais impossible de réaliser un lecteur avec une puissance de 1Henry ou plus ...
Donc, ca reste à moins d'un mètre.
Le #128186
du betail les militaire hehehe ne me tentez pas...
Le #128187
navigo c est de la m***** (double post oblige)
Le #128190
eu... là ca m pose un cas de conscience: j'ai une petite fille de 6 ans
bon par les temps qui cours c'est pas la joie (disons que je suis parano)

c'est claire qu'avoir un moyen de la reperer et de l'identifier a distance en cas de souci ca serais tranquillisant ( et qu'on ne vienne pas me dire de mieux surveiller mes minots, par definition ce genre de pepin arrive par accident et le zero accident c'est pas credible)

Par contre d'un autre coté Big Brother ca ne me tente pas trop!
Donc on a reviens a l'eternel question quelles liberté est on pres a sacrifier'

Je sais on me diras t'a qu'a lui filler un portable avec GPS; sauf qu'un portable ca se perd et surtout ca se jete quand t'es pas clair

et je en me vois pas enfermer ma gamine toute sa vie jusqu'a ses 25 ans et son troisième dan centure noir de self defense!!

Mais bon moi je fais mon max pour pas etre pister genre achat sur internet, abitude d'achat (carte de magasin) et tout le tintouin ca me ferais ierch d'imposer a ma fille les contrainte que je refuse

Donc encore une fois: qu'elles sont les liberté que nous somme pres a abandonner!!

En resumer heureusement qu'il reste encore 5/10 ans avant qu'on propose ca au commun des mortels!
Le #128191
@gguigui
Et surtout de la sensibilité du récepteur (inclus dans l'émetteur)et de sa capacité de filtrage du bruit.
Cela se compte largement en dizaine de mètres et pour une capacité d'induction relativement faible.
D'autant plus que la longueur d'onde utilisée dans les puces normalisées (ISO 14443) est élevée (13,56 MHz).
Pour ce qui est des militaires il est peu probable qu'ils utilisent une fréquence << marché >>mais, toujours est-il qu'en présence de sa fréquence de résonance la puce RFID s'activera et, en l'absence de dispositif particulier, modifiera le champ électrique environant permettant sa détection et donc sa localisation ...
La suite est simple.
db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]