Vibromasseur connecté : un fabricant dédommage des utilisateurs pour une collecte de données

Le par  |  21 commentaire(s)
We-Vibe-4-Plus

Dans le cadre d'un accord amiable, Standard Innovation met fin à un recours collectif. Son sex-toy connecté a été accusé de collecter et transmettre des données très sensibles.

À la suite d'un recours collectif aux États-Unis, le fabricant canadien Standard Innovation a accepté un accord amiable (PDF) en vertu duquel il s'engage à détruire des données collectées par le biais de l'application mobile pour son vibromasseur connecté de la gamme We-Vibe.

À hauteur de 4 millions de dollars canadiens (près de 2,8 millions d'euros), un fonds servira à dédommager des utilisateurs aux États-Unis ayant acheté ce sex-toy Bluetooth avant le 26 septembre 2016.

Le montant des dommages-intérêts sera de jusqu'à 199 $ (US ; 187 €) pour les simples acheteurs, et jusqu'à 10 000 $ (9 400 €) pour ceux qui attesteront avoir utilisé l'application We-Connect pour contrôler le vibromasseur.

We-Vibe-4-Plus-application

Selon les plaignants, le produit incriminé a " recueilli et transmis secrètement des informations très sensibles sur les consommateurs " à leur insu. Il est notamment fait mention d'une collecte de données par l'application sur l'utilisation du vibromasseur, ainsi que la transmission de données personnelles comme l'adresse email vers des serveurs basés au Canada.

À Las Vegas, lors d'une convention Def Con sur le hacking, deux chercheurs en sécurité indépendants de Nouvelle-Zélande avaient démontré l'été dernier les failles de l'application pour le vibromasseur We-Vibe 4 Plus, permettant la prise de son contrôle à distance. Et ce en plus de permettre au fabricant d'avoir accès à des informations très intimes sur les utilisateurs. Température et intensité des vibrations par exemple.

Dans un communiqué que relaie The Guardian, Standard Innovation indique avoir amélioré sa politique de confidentialité, la sécurité de son application et donne plus de choix aux utilisateurs pour le partage de leurs données.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1956818
C'est quoi les données collectées ?

Le nombre de morbak ?
Le #1956820
Il vont pouvoir faire des schémas pour comparer la densité, l'humidité et la force exercée des vagins et cavités anales du monde entier par age,sexe,pays,classe sociale ! Un bilan qui risque d'être fort intéressant !
Le #1956823
L'association de la fréquence d'utilisation et autres paramètres avec l'adresse mail devrait leur permettre d'envoyer d'intéressant spam :
"Chère Jennifer, vous avez besoin de 5 orgasmes par jour. Nous vous proposons notre nouvel appareil... Paupaul emploi aimerait également avoir de vos nouvelles."
Le #1956824
Information croustillante
Le #1956826
FRANCKYIV a écrit :

C'est quoi les données collectées ?

Le nombre de morbak ?


Le nombre de cavités dans la grotte
Le #1956836
Selon les plaignants, le produit incriminé a " recueilli et transmis secrètement des informations très sensibles sur les consommateurs "


mouillée, pas mouillé, pas inséré au bon endroit etc ... etc ...
Le #1956841
L'innovation n'a pas de limite. Mais jusqu'où iront-ils ?
Le #1956842
yam103 a écrit :

L'innovation n'a pas de limite. Mais jusqu'où iront-ils ?


Ben DTC bien sûr ...
Le #1956844
FRANCKYIV a écrit :

yam103 a écrit :

L'innovation n'a pas de limite. Mais jusqu'où iront-ils ?


Ben DTC bien sûr ...


Je me demande ce qu'ils vont alors collecter comme données
Le #1956846
FRANCKYIV a écrit :

yam103 a écrit :

L'innovation n'a pas de limite. Mais jusqu'où iront-ils ?


Ben DTC bien sûr ...


La perche était énorme
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]