Vietnam : vers la libération de quelques cyber-dissidents

Le par  |  2 commentaire(s)
drapeau-vietnam.png

Dix jours avant la visite historique du président vietnamien aux Etats-Unis, le pays vient de libérer un fervent opposant à son gouvernement communiste; le prévenu était accusé d'espionnage contre le parti de la majorité.

Drapeau vietnam pngSelon les médias locaux relayés par Associated Press, Nguyen Vu Binh, 39 ans et jusque là détenu à Nam Ha à 40 km au sud de Hanoi, a été remis en liberté ce samedi dernier dans le cadre d'une grâce présidentielle.


Emprisonné pour un article diffusé sur Internet
Ancien journaliste, Binh fût un des premiers cyber-dissidents vietnamiens ayant utilisé Internet pour diffuser et répandre des idées pro-démocratiques. A la fin 2003, il fût accusé et condamné à sept ans de prison pour espionnage en ayant conservé des informations anti-gouvernementales et des documents à destination " d'organisations réactionnaires " étrangères.

Cette libération n'est certainement pas le fruit du hasard; les Etats-Unis observent de plus en plus les incarcérations et arrestations des dissidents du Vietnam. Ainsi, le mois dernier, Bush a rencontré à la Maison Blanche quatre activistes militant pour la démocratie, dont un ayant été emprisonné dans son pays d'origine. Après que l'administration états-unienne a envoyé une invitation au président vitenamien pour rendre visite à son homologue d'outre-Atlantique, le vice-ministre vietnamien des Affaires Etrangeres a indiqué que trois dissidents seraient libérés avant la rencontre.

Binh fût arrêté en 2002 pour avoir écrit un article publié sur Internet et qui critiquait ouvertement un accord entre le Vietnam et la Chine. Un mois plus tôt, il avait signé une pétition demandant aux autorités des réformes sur la protection des droits de l'Homme et sur l'établissement d'un parti indépendant anti-corruption.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #174253
De manière étrange il n'y a aucun commentaire sur cette news pourtant autrement plus importante que la précédente sur le piratage.
Le nombrilisme est étonnant, de même que l'acharnement de certains à vouloir "défendre" et justifier une pratique illégale.
Là on parle de la liberté d'un homme emprisonné pour avoir juste exprimé son opinion, chose que je suis en train de faire actuellement.
Et pour une fois que les pressions exercées par les E.U. sont dans le bon sens, personne ne le remarque...
Le #174259
C'est probablement que le piratage touche bien plus de gens.
Mais je suis d'accord, c'est un pas en avant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]