Vietnam dans l'OMC : start-up informatiques en ébullition

Le par  |  0 commentaire(s)
drapeau-vietnam.png

Sa société est spécialisée dans l'e-business, et met en place des portails Internet pour des compagnies et des administrations.

Drapeau vietnam pngSa société est spécialisée dans l'e-business, et met en place des portails Internet pour des compagnies et des administrations. Le Vietnam a reçu ce mois-ci l'autorisation de rejoindre l'OMC ou Organisation Mondiale du Commerce, ce qui lui permet maintenant d'être au centre des intérêts de grandes sociétes, telles que Microsoft ou Intel.


Le Vietnam fait un grand pas en avant
Un fait qui peut véritablement donner la mesure de l'engouement populaire pour l'arrivée du Vietnam à l'OMC est visible dans de nombreuses discussions entre jeunes entrepreneurs, qui révèrent désormais bien plus Bill Gates qu' Ho Chi Minh, le père du Vietnam moderne.

" Nés après la guerre, dans un Vietnam qui s'est progressivement ouvert au monde et aux technologies, nous sommes fascinés par les NTIC et nous sommes prêts à prendre des risques et à lancer nos propres compagnies " déclare Mr Binh, en parlant de sa vision des choses, qu'il assure partager avec beaucoup d'autres jeunes.

Il faut savoir que les deux-tiers de la population du Vietnam (qui compte 83 millions d'habitants) est âgée de moins de 30 ans, et sont, comme l'explique le directeur de la société IDG Venture Vietnam (IDGVV) (un fonds d'investissement soutenu par les américains, qui s'occupe principalement du secteur des NTIC) Henry Nguyen, " très au courant de tout ce qui a attrait à la technologie ".

Le nombre d'utilisateurs d'Internet a fait un énorme saut, en passant de 500,000 abonnés en 2000 à 14 millions aujourd'hui, alors que les abonnés aux offres de téléphonie mobile sont passés de 789,000 personnes à 13,5 millions.

Cette croissance est une des plus fortes de la région Asie-Pacifique, selon la banque d'investissement Rothschild. Et c'est parti pour durer, car toujours selon les données de la banque, si l'économie continue de croître à une vitesse de 7 à 8 % par an, le marché des NTIC pourrait atteindre, lui, les 20%.


Les nouvelles technologies, facteur de réussite
" Le secteur des Technologies de l'Information est tout récent au Vietnam, et il existe donc énormément d'opportunités pour les petites compagnies qui sont créées un peu partout dans le pays " déclare Nguyen Minh Hieu, 26 ans, de Hanoi. Ce jeune entrepreneur, qui a fait ses classes à l'université de Sydney, a lancé son comparateur de prix DreamViet en avril dernier.

L'investissement effectué le mois dernier par Intel et Texas Pacific Group, qui ont investi 36,5 millions de dollars dans la compagnie vietnamienne leader en matière de NTIC, FPT, n'est pas passé inaperçu pour Mr Hieu. Pour lui, " Ce que FPT a reçu convaincra certainement d'autres investisseurs à s'intéresser à ce qui se passe au Vietnam " .

Les pionniers du marché sont presque tous dans le portfolio d'IDGVV, qui a déjà investi dans les sociétes comme PeaceSoft, DreamViet et VinaGame, qui est devenu le leader du marché Vietnamien du jeu online, en à peine quelques mois.

Mais il existe cependant quelques problèmes, qui devront être véritablement traités pour que l'avancée que le Vietnam connaît aujourd'hui soit rendue pérenne. Le secteur souffre d'un système éducatif très lacunaire, et d'un système judiciaire imparfait, avec de gros problèmes de copyright et de législation concernant les nouvelles technologies justement.

Espérons que l'arrivée de capitaux étrangers et l'accroissement et l'amélioration des secteurs porteurs soient un gage de réussite pour les sociétés locales ainsi que synonyme d'amélioration du cadre de vie pour tous les citoyens Vietnamiens.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]