Rétrospective au ton décalé des virus de 2012

Le par  |  6 commentaire(s)
virus-souris

Le laboratoire antimalware de Panda Security propose son traditionnel classement au ton décalé des virus qui ont d'une certaine manière marqué l'année 2012.

Cette présentation de PandaLabs n'est pas forcément le reflet des nuisibles à l'origine du plus grand nombre d'infections, mais de ceux qui ont attiré l'attention en 2012.


Hauts les mains, vous êtes cernés !

Le virus Police se fait passer pour les forces de police et bloque l'ordinateur, prétendant que l'utilisateur s'est rendu coupable de téléchargements illégaux. Les victimes sont invitées à payer une amende à ces faux policiers pour pouvoir récupérer leur système. Pour effrayer davantage, les versions les plus récentes de ces menaces incluent des photos de l'utilisateur prises avec sa webcam.


007
Le logiciel espion de 2012 est sans aucun doute Flame, un proche parent du fameux Stuxnet. Il s'agit d'une des cyber-armes les plus puissantes créées à ce jour et elle concentre ses attaques principalement sur les pays du Moyen-Orient. Il ne reste plus qu'à lui commander une Vodka Martini, au shaker pas à la cuillère.


L'alternatif
Cette appellation va comme un gant à Flashback, un bot qui navigue à contre-courant en dédaignant les systèmes Windows pour s'attaquer plutôt à la plateforme Apple et ses milliers d'utilisateurs dans le monde. Depuis son apparition, les utilisateurs de Mac ne dorment plus sur leurs deux oreilles comme avant.


Le roi de l'Olympe
Il s'agit sans conteste de Zeus, un cheval de Troie spécialisé dans le vol d'informations bancaires. Cette famille de logiciels malveillants, connue depuis longtemps, continue à faire parler d'elle. En 2012, de nouvelles variantes se sont fait remarquer en infectant non seulement les ordinateurs mais aussi les smartphones Android, Blackberry et Symbian. Leur objectif : mettre la main sur les informations envoyées par téléphone par les banques à leurs clients comme mesure de sécurité complémentaire.


Pinocchio
Bien que son nez ne s'allonge pas, Koobface est sans doute le code malveillant le plus menteur. En 2012, il n'a cessé de répandre mensonges sur mensonges sur les réseaux sociaux afin d'infecter les utilisateurs. Dans une de ses attaques, il a prétendu que le président Obama avait donné un coup de poing à une personne qui l’avait insulté. La plus grande prudence est requise face à toutes les nouvelles sensationnelles sur les réseaux sociaux car il s'agit d'un des moyens favoris des cyber-criminels pour vous faire cliquer sur des liens malveillants.


Le mineur
BlackHole Exploit kit était le kit de création de malwares le plus populaire en 2012. Il exploite de nombreuses failles de sécurité pour installer des menaces et utilise toutes sortes d'exploits, visant notamment Java et Adobe.


Le copieur
DarkAngle est un faux antivirus qui se fait passer pour Panda Cloud Antivirus.


Le bot unique
Comme sorti de la trilogie de l'anneau de Tolkien, Ainslot.L est un bot conçu pour gouverner tous les autres. Lorsqu'il infecte un PC, le bot Ainslot.L scanne le système et supprime tout autre bot qu'il trouve. Un cas de concurrence déloyale ?


Vous avez un message
Il s'agit de Kuluoz, un ver qui signale de prétendus achats sur Internet pour infecter les ordinateurs. Le ver se propage dans un email semblant provenir de FedEx et invitant le destinataire à récupérer un colis.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1138612
Et pendant ce temps là, sous GNU/Linux, on continue de surfer sans antivirus...

Marrant, non ?!


Le #1138632
Hansi a écrit :

Et pendant ce temps là, sous GNU/Linux, on continue de surfer sans antivirus...

Marrant, non ?!


Non pas marrant ... Simplement logique ! Mais chuuuuut ... Ne le crie pas à tout le monde que GNU/Linux est bien immunisé, faut qu'il y aie des infections si je veux continuer à faire tourner à plein régime mon service de maintenance
Anonyme
Le #1138932
merci.
Le #1139162
9 ans sous Windows jamais embêté par un virus quelconque.
Le #1139352
jeanlucesi a écrit :

9 ans sous Windows jamais embêté par un virus quelconque.


Soit tu es prudent (ce qui est tout à fait possible car j'ai quelques clients qui ne chopent jamais rien), soit tu as une suite de sécurité en béton ou alors tu as un antivirus qui ne voit pas grand chose (genre Avast) et lorsque tu scanneras avec un bon outil performant, tu tomberas des nues du nombres de "squatteurs" qu'il y a dans ta machine
Le #1142612
Franchement, qui peut affirmer qu'il ou elle n'a jamais été embêté par un virus quelconque ou un malware, ou logiciel publicitaire malicieux, ou ... etc ...etc ?
même les meilleurs anti virus (actualisés tous les jours) sont perpétuellement à la recherche des logs malsains.... et là, dans le monde entier il s'en crée plusieurs dizaines tous les jours !
Et qui dit, que certains anti virus ne fabriqueraient pas des virus, sous prétexte de vendre leur propre produit, au motif que leur détection est à la pointe, pour neutraliser les dernières attaques ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]