VMware : nouvelle version 64-bit

Le par  |  0 commentaire(s) Source : CNET News

VMware, connu pour ses logiciels permettant de faire tourner plusieurs systèmes d'exploitation sur une même machine, lance une version 64-bit de sa station de travail.

VMware, connu pour ses logiciels permettant de faire tourner plusieurs systèmes d'exploitation sur une même machine, lance une version 64-bit de sa station de travail.

Compatible avec les processeurs x86 64-bit, cette version VMware Workstation 5 emboîte le pas aux firmes telles que Red Hat et Novell, qui ont précédé de peu Microsoft sur ce marché émergent.

La nouvelle VMware supporte les dernières versions 64-bit de Red Hat Entreprise Linux et de Novell SuSE Linux Entreprise Server; elle peut également tourner en mode expérimental sous Windows XP 64 et Windows Server 2003 SP1 64. Le mode expérimental peut en outre supporter Solaris 10 de Sun Microsystems.

Le support 64-bit est pour l'heure incomplet, cependant: seul le ou les systèmes accueillant la machine virtuelle peuvent tourner en 64-bit; Solaris, de son côté, ne tourne qu'en virtuel sous VMware Workstation 5.

Le principal atout de cette nouveauté tient au fait qu'elle gère plus de mémoire qu'auparavant, et qu'elle la gère mieux: dans certaines circonstances, les différentes machines virtuelles présentes sur la machine peuvent se partager la même plage de mémoire.

VMware, filiale d'EMC, avait jusqu'il y a peu un quasi-monopole sur ce marché, mais doit maintenant affronter la concurrence du Virtual PC de Microsoft et du projet 'open-source' Xen, qui supporte d'autres architectures que les seuls processeurs x86.

Les machines virtuelles comme celle de VMware trouvent un intérêt naturel dans le cas des serveurs, notamment, où le besoin d'opérer un grand nombre de tâches simultanément est permanent. La maintenance et la programmation de support technique trouvent aussi dans ces outils un soutien précieux: un programmeur peut ainsi utiliser un poste unique pour développer des programmes qui travailleront ensuite sur des machines aux configurations différentes.

Parmi les nouvelles fonctionnalités, notons le programme Teams, permettant de simuler la présence d'un poste instable ou anormalement lent dans un réseau virtuel, ou encore la fonction Snapshot étendue à chaque machine virtuelle du système.

Les prix vont de 189$ en téléchargement à 199$ en support optique envoyé par la poste.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]