Un client menacé de poursuites par son opérateur mobile

Le par  |  3 commentaire(s) Source : AFP
Vodafone logo pro

Un client a été menacé de poursuites judiciaires par son opérateur de téléphonie mobile s’il ne retirait pas dans les plus brefs délais des commentaires qualifiés de diffamatoires postés sur son profil Facebook.

Vodafone logo proTout a commencé lorsque Dhaval Vali a posté plusieurs commentaires au sujet de Vodafone Essar, son opérateur de téléphonie mobile, sur son profil social Facebook. Dans les commentaires en question, le journaliste économique se plaignait des dysfonctionnements de la téléphonie 3G dans un quartier nord de Bombay, la capitale de l’Inde, où il habite.

Les publications de Dhaval Vali n'ont visiblement pas été du goût de Vodafone Essar puisque le service juridique de ce dernier n’a pas tardé à rappliquer, envoyant un courrier électronique dans lequel il était demandé qu’aucun autre commentaire à caractère diffamatoire ne soit posté et que ceux déjà en ligne soient retirés dans les plus brefs délais. Dans le cas contraire, des poursuites judiciaires pourraient être engagées.

Comportement calomnieux ou tentative pour le réduire au silence ? C’est la question que l’on peut se poser avec d’un côté Vodafone qui affirme que son client aurait harcelé par SMS des responsables de son service client, mis en ligne les numéros de ces derniers pour permettre à d’autres clients mécontents de se plaindre à leur tour et posté des commentaires à caractère diffamatoire à son sujet, et d’un autre Dhaval Vali qui parle de " harcèlement moral, de déformation des faits et d'agir contre le droit des consommateurs ", mais également de violation de sa vie privée du fait qu’il y a eu accès aux données de son compte Facebook. Le journaliste-client assure par ailleurs détenir des preuves que ses plaintes étaient justifiées, à savoir des e-mails où des responsables de Vodafone Essar confirment des problèmes avec la 3G.

Qui dit vrai dans cette histoire ? Ce sera vraisemblablement à la justice locale de trancher la question, car ni l’opérateur ni le client n’entend visiblement plier face à l’autre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #788531
Techniquement je ne sais pas où est la faute. Mais il est clair que les opérateurs se retranchent derrière les pauvres gars des centres d'appels qui s'en prennent plein la gueule car en frontal avec le client. Si on avait plus souvent les numéros et mails des responsables peut être serions nous mieux entendus ...
Le #788601
Bin pourquoi tu crois qu'ils ne les donnent pas ?
Le #788971
En tout cas quand on peut avoir à faire à un responsable les choses s'arrangent très vite. Quand j'étais chez Wanadoo (pas encore Orange à l'époque), j'ai réussi à dégotter le numéro de téléphone de la responsable clientèle et le problème que j'avais et qui étais insoluble en passant par la hotline s'est arrangé comme par magie en 10 minutes chrono quand je l'ai appelée directement ! En plus j'ai même bénéficié d'un petit geste commercial de sa part alors que je n'avais rien demandé !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]