Vodafone : service femtocell grand public en juillet

Le par  |  0 commentaire(s) Source : EE Times
Femtocell logo pro

Vodafone devrait être le premier opérateur à lancer un service femtocell tourné vers le grand public. L'argument : fournir une couverture mobile 3G de qualité à l'intérieur des habitations. Cela sera-t-il suffisant ?

logo vodafone 1 (Small)Le Femtocells World Summit, conférence qui se déroule du 23 au 25 juin à Londres, est l'occasion pour l'opérateur Vodafone d'annoncer le lancement en Angleterre au mois de juillet d'un service femtocell destiné au grand public.

Cette première en Europe, de la part de l'un des plus importants opérateurs au monde, constitue un signal fort pour le marché et souligne que celui-ci est désormais prêt pour la phase de la commercialisation, après des années d'efforts pour dépasser les contraintes techniques.

Vodafone fournira à ses abonnés des passerelles résidentielles spécifiques ( " Vodafone Access Gateway " ) dont le journal EE Times croit savoir qu'elles sont fournies par l'équipementier télécom Alcatel-Lucent et utilisent la plate-forme matérielle du britannique PicoChip Designs, spécialiste des solutions femtocells.

Après une année d'expérimentations dans plusieurs pays européens et avec divers fournisseurs d'équipements, l'opérateur serait désormais prêt à lancer son offre commerciale grand public mais il pourrait être rapidement suivi par ses concurrents, qui ont également passé du temps à valider leurs pilotes.

La passerelle femtocell formera une bulle de réseau cellulaire miniature, fournissant une couverture 3G de qualité au sein des habitations, une zone que la bande 2100 MHz du macro-réseau extérieur peine à atteindre, du fait de ses propriétés physiques de faible pénétration.


Un modèle économique encore en suspens
Principe FemtocellD'autre part, la couverture réseau étant assurée dans de bonnes conditions, les téléphones portables réduisent automatiquement leur niveau d'émission puisqu'ils n'ont plus à compenser la mauvaise accroche réseau. Et, conséquence logique, cela devrait avoir un effet bénéfique sur l'autonomie des téléphones portables.

Si la communication porte d'abord sur l'amélioration de l'accès aux services voix et data sur réseau mobile en intérieur, la vraie bataille qui se prépare sera celle des services 3G à valeur ajoutée. Or, jusqu'à présent, le modèle économique des femtocells était loin d'être évident, une meilleure couverture chez soi n'étant pas forcément un argument incontournable pour le grand public.

En se décidant à lancer un service commercial justement tourné vers cette cible particulière, et en le faisant à un moment relativement difficile pour l'économique, avec une crise mondiale touchant tous les pans de l'industrie, Vodafone fait le premier pas attendu par l'industrie mobile pour lancer véritablement le marché des femtocells.

EE Times rapporte que Vodafone proposera au Royaume-Uni la passerelle femtocell gratuitement en association avec un forfait débutant à £15 par mois ( environ 17,70 € ) avec un Sony Ericsson C510 ( compatible HSPA ), 100 minutes de service voix et 500 SMS, ou £30  par mois (  environ 35,40 € ) en association avec un smartphone HTC Magic sous Android, 600 minutes de voix et les SMS illimités,  le matériel nu, qui ressemble à un routeur, coûtant £160 ( 188 € ).

L'opérateur américain AT&T serait également prêt à lancer une offre commerciale sur le sol des Etats-Unis d'ici la fin 2009. D'autres opérateurs devraient rapidement faire de même.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]