Voitures électriques : pas si vertes que ça en fait

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Gizmodo
Renault Twizy 1

Les voitures électriques ont beau ne pas émettre de gaz à effet de serre, elles n’en seraient pas moins polluantes, comme le souligne une étude réalisée outre-Rhin.

Les voitures électriques n’émettent pas de gaz à effet de serre et seraient de ce fait bien plus écologiques que leurs homologues thermiques. C’est en tout cas ce que ne cesse de marteler l’industrie automobile.

Reste qu’il faut bien recharger un jour ou l'autre les batteries ( surtout au vu des autonomies assez limitées pour le moment ), et c’est là où leur vertue écologique apparaît tout d'un coup bien moins évidente. Car dans des pays n’ayant pas massivement recours au nucléaire, contrairement à la France, l’électricité injectée dans les accumulateurs provient en grande partie des centrales thermiques qui, elles, rejettent bel et bien du gaz à effet de serre.

Et c’est encore pire en hiver, avec des centrales thermiques tournant déjà à plein régime le soir pour réchauffer nos chaumières qui vont devoir en plus fournir l’énergie nécessaire au rechargement des voitures électriques de retour au bercail.

Bref, selon l’institut allemand d’écologie appliquée, les voitures électriques ne deviendront vraiment vertes que lorsque leurs batteries seront rechargées autrement. On peut imaginer une généralisation des panneaux solaires sur la surface des véhicules, mais également des stations de rechargement qui seraient raccordées à des panneaux solaires et à des éoliennes.

À voir aussi si les moteurs thermiques ont dit leur dernier mot en matière d'écologie. Les constructeurs automobiles pourraient en effet continuer à réduire de manière considérable les émissions de gaz à effet de serre des moteurs thermiques. D’ici 2030, il se pourrait ainsi que les rejets en relation avec les voitures thermiques aient baissé de 25 %, tandis que ceux dus aux voitures électriques n’auraient reculé que de 6 %.

Renault Twizy 1
La citadine Twizy de Renault, attendue en mars prochain ( cliquer pour agrandir )

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #907641
Sur un moteur thermique il y a beaucoup de pièces d'usures, filtre air, filtre huile, filtre combustible, courroie, ... donc de l'argent à se faire pour les constructeurs.
Des moteurs électriques tournent depuis des décennies dans l'industrie sidérurgique et autre environnements difficiles...

Le #907961
Pour moi les voitures électrique, et l'électricité en générale, n'est pas une solution en soit. C'est un moyen de transporter l'énergie voir de la stocker à très moyen terme mais en aucun cas une énergie !
Arrêtons de ne pas voir plus loin que le bout de son nez ...

Le #908091
et le remplacement de la batterie elle même quand elle est usée ?
Le #913951
@arfason
A part ça, le principal problème de l'électricité, c'est justement son stockage, par rapport aux autres sources d'énergie (charbon, pétrole, nucléaire, hydraulique, etc).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]