Warner Music ne veut plus de sa musique sur YouTube

Le par  |  1 commentaire(s)
YouTube - Logo

La maison de disques Warner Music n'a pas obtenu une meilleure part du gâteau YouTube et demande donc le retrait de ses vidéos musicales sur le célèbre site de partage.

YouTube   LogoDéjà en bisbille avec le groupe de médias Viacom dans le cadre d'une action en justice à 1 milliard de dollars pour la diffusion passée de plus de 150 000 vidéos soumises à des droits d'auteur, YouTube a désormais maille à partir avec l'industrie du disque et plus particulièrement la major Warner Music.

Pas de procès en perspective mais des relations de plus en plus tendues avec la maison de disques qui demande le retrait du site de partage des vidéos musicales de ses artistes sous contrat.


YouTube / Warner Music : le clash financier
Selon Reuters, les récentes négociations entre les deux groupes ont échoué, et samedi, Warner Music a fait part de son exigence, demandant le retrait des vidéos de tous ses artistes, soit concernés des centaines de milliers de clips. Warner Music considère notamment que les revenus publicitaires propres à chacune de " ses " vidéos qui lui sont reversés sont désormais bien insuffisants.

" Nous travaillons activement à trouver une solution avec YouTube qui pourrait aboutir à un retour du contenu de nos artistes sur le site. D'ici là, nous ne pouvons tout simplement plus accepter les termes de notre accord financier qui ne compensent pas suffisamment les artistes, auteurs, labels et éditeurs pour le contenu qu'ils fournissent ", a indiqué Warner Music.

De son côté, YouTube parle d' " efforts constants " avec l'industrie du disque afin de maintenir des " accords innovants ", ce qui n'est pas toujours possible, arguant que les accords de licence dans ce domaine sont " très complexes ".

Les victimes collatérales de cette rixe sont aussi les internautes fournisseurs de contenu qui intègrent dans leurs vidéos de la musique sous licence. Pour eux, avant une possible sortie de crise, YouTube leur conseille d'aller chercher une nouvelle bande sonore dans la bibliothèque AudioSwap.

Cette nouvelle péripétie pour YouTube est en tout cas une nouvelle fois la preuve que Google n'a toujours pas trouvé la voie de la rentabilité pour son onéreux achat de 1,65 milliard de dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #380051
Reste à voir si le retrait des oeuvres de Warner Music est une opération rentable pour eux.
Mieu vaut quelques millions d'euros qui tombent dans leurs caisses en ne faisant rien, que rien du tout.
Après, ils continueront de pleurer en disant que l'industrie du disque va mal et viendront mendier des taxes pour "copies privée" sur les mémoires, disques durs, etc. Taxes et autres subventions que les gouvernements "obsédé" par la crise du pouvoir d'achat s'empresseront de satisfaire (par pitié pour ces pauvres clochards que les majors sont devenus).
Toutes ces allocations et allègements fiscaux seront bien entendus financés par les consommateurs dont ils "souhaitent préserver le pouvoir d'achat".
Dans ces conditions, à quoi bon chercher de nouveaux moyens de viabiliser leur catalogue? Leur pouvoir d'achat est garanti. Quand au notre...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]