Watch Dogs, c'est vraiment de la bombe !

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Mumbrella
Watch Dogs PC - 4

Le jeu Watch Dogs, c'est de la bombe pour un journaliste. Tellement convaincu de la chose, l'homme est même allé jusqu'à appeler une brigade de déminage.

Pour faire parler d’un nouveau produit ou d’un nouveau service, certains agents de presse n’hésitent pas à se lâcher et à sortir des sentiers battus. Mais il arrive parfois que les choses aillent un peu trop loin. C’est en tout cas ce que pense Hal Crawford, responsable des contenus de Ninemsn, la branche australienne du service MSN.

En début de semaine, cette dernière a en effet reçu un coffre-fort. Et malgré la saisie du sésame fourni, la boîte noire n’a jamais voulu s’ouvrir, en plus d’émettre des petits bips étranges. De plus, aucun message sur la boîte vocale, malgré ce qu’indiquait le courrier non signé qui allait avec.

Ne trouvant pas la chose normale et sachant qu’aucune rédaction n’avait reçu quelque chose de similaire, Hal Crawford a alors appelé la brigade de déminage locale. Fausse alerte pour cette dernière qui a, après avoir emmené le coffre-fort au sous-sol pour l’ouvrir en toute sécurité, découvert un exemplaire du jeu vidéo Watch Dogs sorti ce mardi 27 mai, accompagné de quelques goodies et d’un document indiquant la levée de l’embargo pour les tests.

Watch Dogs bombe 
Le contenu du coffre-fort ( crédit Mumbrella ; cliquer pour agrandir )

L’homme n’applaudit pas Ubisoft ou la société de communication ayant agi pour son compte. Selon lui, la ligne jaune a été franchie. L’éditeur est, de son côté, resté silencieux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]