USA : les webradios ont le vent en poupe

Le par  |  4 commentaire(s)
webradio

Nous savons que parmi les médias les plus consultés en France figure en bonne place la télévision suivie des journaux, de la radio et de l'internet.

Nous savons que parmi les médias les plus consultés en France figure en bonne place la télévision suivie des journaux, de la radio et de l'internet. Ce dernier tend d'ailleurs à phagociter les autres moyens de diffusion de l'information au fur et à mesure de son déploiement sur le territoire.

Si la radio est toujours autant appréciée des français, celle-ci ne s'écoute plus seulement avec un poste hertzien depuis longtemps. Internet est venu apporter la qualité de l'écoute numérique et le choix des sources. Les webradios ont connu ces dernières années un succès incontestable que ce soit pour écouter de la musique ou suivre les actualités de dernière minute. La diffusion par streaming est devenue un moyen à la fois simple et pratique dont profitent également la télévision et les services de vidéos à la demande. Lire l'étude médiamétrie à ce sujet.


Les jeunes, premiers utilisateurs des webradios
WebradioAux Etats-Unis, le phénomène webradios est aujourd'hui mesuré et bien quantifié. L'étude de Bridge Ratings & Research confirme que peu à peu, les radios hertzienne sont délaissées au profit des radios web. Leur taux d'audience a ainsi fait un bond de 26% en un an. Des 45 millions d'auditeurs par mois en 2006, ils sont passés à 72 millions en 2006. Un petit 20% des américains agés de plus de 12 ans écoutent quotidiennement les webradios. Le temps d'audience est passé en moyenne à plus de 11 heures d'écoute hebdomadaire, surtout chez la tranche d'âge des 13-21 ans, les plus branchés des web-auditeurs.

Les canaux les plus écoutés sont dans l'ordre d'importance AOL's On-line radio Network, Yahoo Music, Live 365 et Clear Channel Online Music & Radio.

En France, les webradios subissent depuis un certain temps la pression autour de la très controversée loi DADVSI qui souhaite réglementer la diffusion des oeuvres copyrightées par ce moyen. Les protections DRM sont même toujours à l'ordre du jour pour contrôler cette diffusion en streaming, chose inacceptable pour ces webradios pour beaucoup associatives et n'ayant pas les moyens financiers de répondre aux exigences financières des sociétés civiles de perception de droits d'auteurs.

Autre tendance, celle de la numérisation totale des moyens de diffusion de l'information en France dont l'objectif est fixé à 2011. Le réseau hertzien devrait peu à peu disparaître et il est donc logique que la diffusion radio suive le même chemin. De même, et dans un autre moyen de diffusion numérique, par les airs cette fois, le Digital Audio Broadcasting devrait lui aussi se développer d'autant que les postes compatibles et abordables commencent à apparaître sur le marché.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #158556
www.di.fm Forever

Dreamer
Le #158683
www.bassdrive.com
Le #158700
www.oemradio.org
Le #240441
Vive Live9 : www.Live9.fr
ou Electra : www.ElectraRadio.com
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]