Wikipédia : retour de bâton pour la DCRI qui tente de censurer un article

Le par  |  0 commentaire(s)
Wikipedia-logo

La Direction Centrale du Renseignement Intérieur est accusée par Wikimedia France d'avoir menacé un administrateur de Wikipédia pour la suppression d'un article. L'article est toujours en ligne et désormais dans plusieurs langues.

Ce week-end, Wikimédia France a mis en vedette la DCRI en l'accusant de menaces sur un administrateur de Wikipédia et pour but de faire supprimer un article de l'encyclopédie libre alimentée par des contributeurs bénévoles.

Wikipedia-GNTL'association œuvrant à la promotion des projets Wikimedia en France explique qu'après le refus début mars de la Wikimedia Foundation - qui héberge Wikipédia - de supprimer un article, la Direction Centrale du Renseignement Intérieur a convoqué jeudi dans ses locaux un administrateur de Wikipédia.

Ce contributeur de Wikipédia n'est pas l'auteur de l'article en question mais il a accès aux outils pour supprimer des pages et la DCRI l'a considèré à tort comme un responsable juridique de Wikipédia France. Il a été menacé d'une garde à vue et d'une mise en examen s'il ne supprimait l'article.

" Devant les pressions exercées, il n'a pu faire autrement que de s'exécuter et de prévenir les autres administrateurs qu'ils risquaient le même traitement en cas de restauration de l'article. […] Wikimédia France ne comprend pas et n'admet pas que l'on utilise intimidation et méthodes expéditives contre un bénévole œuvrant pour un accès libre et gratuit à la connaissance pour le plus grand nombre "

, a écrit Wikimédia France dans un communiqué.

Ce fameux article concerne une station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute dans le Massif central. Publié pour la première fois en juillet 2009, un passage de l'article porterait atteinte à la sécurité nationale avec des " informations militaires classées ". Plus exactement, sur " l'organisation de la composante nucléaire de la défense nationale ", d'après des précisions apportées à l'AFP par le ministère de l'Intérieur.

La Wikimedia Foundation avait fait la sourde oreille à la demande des renseignements généraux français faute d'explications supplémentaires de ces derniers. Elle ajoute qu'elle " ne prend pas à la légère les possibles menaces sur la sécurité nationale d'un pays " mais fait part de son incompréhension :

" Nous ne comprenions pas pourquoi la DCRI croyait que l'article contenait des informations secrètes. La quasi-totalité du contenu de l'article est relié à des sources accessibles au public. […] Nous ignorons pourquoi la DCRI le considère subitement comme une menace à éliminer d'urgence. "

Retour de bâton pour la DCRI, après la médiatisation de son action auprès du contributeur français et sa tentative de censure, l'article sur Wikipédia a été remis en ligne le 5 avril par un Wikipédiste suisse. Il bénéficie d'une très forte popularité avec qui plus est une traduction opérée dans plusieurs langues.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]